Foot 29
Là où commence le football

Le charme opère

Le Stade Brestois a joué son troisième match à Jean Bouin et a largement battu le Red-Star (0-3) faisant de Brest, le nouveau leader de la Ligue 2 au bout de trois journées. C’est une révolution.

Les images peuvent choquer, mais après des années de pousse-ballon en priant sur un malentendu pour ne pas prendre de but à l’extérieur, le Stade Brestois joue au foot. Face aux Audoniens, les joueurs de Jean-Marc Furlan ont maîtrisé les débats et surtout le ballon avec, un pic à 70% de possession durant la première période.

Cependant, un peu comme lors des derniers matchs, il y a peu d’actions malgré cette domination territoriale. Le Red Star plie mais ne rompt pas et trouve de l’oxygène à la demi-heure de jeu. Hartock reste tranquille et c’est son homologue qui va être surpris : Maupay déclenche un retourné acrobatique à l’entrée de la surface qui manque de puissance, mais, en filou, Faussurier se jette entre le gardien et le ballon. Son tacle ne touche pas la balle, Pierrick Cros est déstabilisé mais ne peut crier au hors-jeu car un de ses défenseurs couvrait tout le monde (40′).

Quatre minutes après, une vilaine faute sur Maupay, Grougi se charge d’un coup -franc aux 25M et trouve la lucarne comme au plus beaux jours (44′). Après le repos, la domination brestoise ne se confirme pas mais le Red n’arrive pas pour autant à mettre à mal Hartock qui doit stopper des tentatives de Ngamukol (52′ et 53′) puis Dada (65′).

Comme si un charme avait sorti le Stade Brestois de son cauchemar depuis trois ans : Valentin Henry, le Brestois de naissance, remplace un autre Brestois pur sel, Alexandre Coeff. Quinze secondes après, Henry touche son premier ballon et sert Joseph-Monrose qui offre le but sur un plateau à Labidi (83′). Vous avez là les trois remplaçants qui construisent l’action du troisième but qui, fort de ce succès, permet à Brest de s’installer à la 1ère place de la Ligue 2, à égalité avec Sochaux, Strasbourg et Le Havre.

Depuis l’arrivée de Jean-Marc Furlan, Brest gagne, joue bien, se permet de se hisser en tête de la compétition et même de gagner un match de Coupe de la Ligue, vraiment, le charme opère dans le Finistère.


Red-Star – Brest : 0-3 (0-2)
Arbitre : Thomas Leonard
Buts :
Maupay (40′), Grougi (44′), Labidi (83′) pour Brest
Avertissements :
Mendy (42′), Jean-Tahrat (47′)pour le Red-Star
Diallo (26′), Belaud (51′), Hartock (81′) pour Brest
Red Star : P.Cros – Palun, Mendy, Sarr, P.Cros (Castelletto) – Jean-Tahrat, Chavalerin – Sané (Keita S., 59′), Makhedjouf (Dada, 59′), T. Keita,- Ngamukol. Entraîneur : Rui Almeida.
Stade Brestois : Hartock – Belaud, Diallo, Castan, Nganioni – Coeff (Henry 82′), Grougi (cap.), Battocchio – Faussurier, Maupay (Joseph-Monrose, 76′), Pelé (Labidi, 67′). Entraîneur : Jean-Marc Furlan

Vous pourriez aussi aimer