Neal Maupay : « Un groupe qui ne lâche rien »

Neal Maupay, le jeune attaquant de 20 ans prêté par Saint-Etienne a déjà marqué son troisième but vendredi contre Valenciennes. Son froid réalisme profite à une équipe qu’il sent homogène et vraiment en réussite.

Neal, quel scénario de dingue cette victoire à la 90ème (3-2) après l’égalisation de Valenciennes deux minutes plus tôt…

« On essaie de jouer notre jeu et de ne rien lâcher jusqu’au bout et on y arrive en marquant ce but en toute fin de match. On a pris un coup sur la tête quand même avec cette égalisation en fin de match car on pensait avoir fait le plus dur en menant au score 2-1 alors qu’ils avaient égalisé mais, voilà, on a un groupe qui ne lâche rien. Ce soir (vendredi), les titulaires, les remplaçants, tout le monde tire dans le même sens. A force d’abnégation, on a pu marquer ce troisième but. »

brest_valenciennes_4

Comme au Red-Star, les remplaçants ont eu un rôle déterminant…

« Le coach nous répète souvent qu’un match ça ne se gagne pas à onze mais à quatorze ou même à seize. Il nous dit que les entrants doivent maintenir le niveau de jeu  de l’équipe voire l’élever. C’est ce qu’il s’est passé ici et c’est super d’avoir un groupe homogène où tout le monde peut apporter sa pierre à l’édifice. »

brest_valenciennes_34
Labidi et Maupay après le match, cherchent leurs proches en tribune pour célébrer la victoire

C’est un très bon début de championnat pour vous mais aussi pour l’équipe…

« En ce moment, je suis en pleine réussite. Dès que j’ai une occasion, même pas trop franche, j’essaie de la mettre au fond. Ça me réussit et ça réussit à l’équipe. On est bien en ce moment et ça se ressent. On a joué quatre matchs de championnat, on a trois victoires et un nul, c’est un très bon début de saison. Il reste beaucoup de journées, la place qu’on occupe aujourd’hui n’est pas significative mais c’est bien  d’avoir réussi un bon départ »

Vous pourriez aussi aimer