Encore un finish de folie !

C’est encore le Furlan time qui a frappé ! Les Brestois ont été secoués par Strasbourg en première période mais ont repris la direction des opérations après le penalty de Battocchio pour finalement s’imposer asssez logiquement, grâce, à l’aide involontaire de Marester, expulsé en fin de match. Le Stade Brestois est leader de Ligue 2.

Lorsque Ihsan Sacko ouvre le score pour les Alsaciens, on se dit que ce n’est pas forcément volé mais sur l’occasion, Boutaïb se joue trop facilement de Doumbia pour centrer devant un axe brestois attentiste (24′).

brest_strasbourg_8

brest_strasbourg_9

brest_strasbourg_10

Brest subit alors l’impact physique des Strasbourgeois mais ceux-ci n’arrivent pas à plier le match avec une frappe de Boutaïb captée en deux temps par Hartock (26′) et surtout une tête de Grimm sur la transversale (26′).

brest_strasbourg_12

Les Bretons refont progressivement surface et Nogueira se rend coupable d’une main dans sa surface sur un centre de Lavigne (37′). Battocchio ne tremble pas et assure son plat du pied, à contre-pied d’Oukidja (38′).

brest_strasbourg_17

brest_strasbourg_18

brest_strasbourg_19

Brest va mieux et Maupay passe tout près de renverser le scénario avec une frappe dans le petit filet (40′) et une interception entre Seka et son portier (42′).

brest_strasbourg_20

brest_strasbourg_21

Après le repos, le SB29 reprend la direction des débats. Il s’en faut de peu pour que Diallo, absolument oublié sur un corner de Labidi, ne donne l’avantage aux Bretons mais sa tête n’est pas cadrée (66′). Strasbourg procède par contres et il faut un sauvetage de Diallo pour empêcher Sacko de s’offrir un doublé (69′).

brest_strasbourg_24

Le score n’évolue pas mais le SB29 accentue désormais sa pression avec 60% de possession alors que Marester donne un coup de main aux projets finistériens en s’offrant deux cartons jaunes successifs (84′ et 87′) dont le dernier pour un tacle sans aucune maîtrise sur Joseph-Monrose.

brest_strasbourg_26

brest_strasbourg_27

Est-ce l’infériorité numérique qui permet aux joueurs de Jean-Marc Furlan d’enfin réussir le décalage? En tout cas, Pelé a toute la latitude pour centrer et servir Maupay, incompréhensiblement seul, qui, on le sait, ne manque pas de telles opportunités. La tête est parfaite, Oukidja ne peut rien et Le Blé chavire (90+2) !

brest_strasbourg_29

brest_strasbourg_30

brest_strasbourg_33

La victoire a encore une fois été longue à se dessiner mais Brest redevient leader de la Ligue 2, cependant, la fragilité défensive ne peut perdurer. Doumbia semble dépassé et Nganioni réalise des performances trop insuffisantes pour permettre aux Finistériens de profiter de leurs qualités. C’est du travail en perspective pour Jean-Marc Furlan mais aussi Grégory Lorenzi, car, désormais, Brest ne peut plus se cacher. Il faudra se renforcer pour rester sur le podium de la Ligue 2.

brest_strasbourg_42

brest_strasbourg_43

 


BREST 2-1 STRASBOURG
Mi-temps : 1-1.  7311 spectateurs. Arbitre : Clément Turpin
Buts. – Brest : Battocchio (38e sp), Maupay (90+2) – Strasbourg : I.Sacko (25e)
Avertissements. – Strasbourg : Ndour (31e), K.Mangane (64e), Marester (84e, 87e)
Expulsion. – Strasbourg : Marester (87e)
BREST : Hartock – Ch.Doumbia, Z.Diallo, Castan, Nganioni (Labidi 60e) – Coeff (cap) (M.Pérez 84e), Faussurier – Lavigne (Joseph-Monrose 72e), Battocchio, B.Pelé – Maupay. Entraîneur : Jean-Marc Furlan
STRASBOURG : Oukidja –  Marester, Seka (cap), K.Mangane, Ndour – Grimm – A.Goncalves (L. Dos Santos 79e), I.Sacko (Salmier 90e), Nogueira, K.Boutaïb – B.Guillaume (Gragnic 72e). Entraîneur : Thierry Laurey

Vous pourriez aussi aimer