Foot 29
Là où commence le football

Et à la fin, c’est Brest qui gagne !

On le sait, ça se répète depuis des mois, mais le Furlan Time va devenir une marque déposée. Encore une fois, le Stade Brestois a fait la différence dans les dernières minutes de la rencontre. Brest s’impose à Laval grâce à un but de Joseph-Monrose à la 88ème et renforce sa place de leader de Ligue 2 !

Cette rencontre, il faut le dire, n’a pas été des plus passionnantes mais c’est aussi dans ces moments-là qu’il faut maintenir le train. Et ce Stade Brestois mène un train d’enfer en tête de la L2. Après une première mi-temps sans domination, Brest avait tout de même frappé deux fois :  un tir de Labidi légèrement trop croisé (29′) et un centre de Maupay détourné par le défenseur mayennais Appindangoye sur sa transversale (35′).

La seconde période ne sort pas le match d’une certaine torpeur et alors que Laval avait mal négocié un ballon offensif. Hartock relance vite. Le ballon arrive dans les pieds de Valentin Henry. Il percute dans l’axe et décale Joseph-Monrose qui se sert de l’appel de Maupay pour armer une frappe enroulée hors-de-portée de Hautbois (88′).


Stade Lavallois 0-1 Stade Brestois 29 – Tous… par Cristiano-CR7

Le Furlan Time a encore frappé, et le principal intéressé en est encore (agréablement) surpris :  « On a été en difficulté, et dans la difficulté, ce qui est important, c’est la solidarité défensive, et le pragmatisme en fin de match. Depuis le début, on marque beaucoup de buts sur la fin, c’est impressionnant. »

Et voilà Brest solidement installé au sommet de la Ligue 2 avec 25 points en 12 rencontres. Jamais une équipe n’avait marqué autant de points en douze rencontres depuis 2009/2010 et les 30 points de Caen. A la fin de la saison Caen est monté… et Brest aussi !

Photo : ImageSport.fr

Vous pourriez aussi aimer