Foot 29
Là où commence le football

Brest s’offre une soirée presque parfaite

Jean-Marc Furlan s’attendait à un match délicat. Il n’a pas été déçu, car, malgré une domination technique, Brest a eu des difficultés à mettre en danger une équipe orléanaise regroupée. Finalement, une grosse bêtise de Seidou est exploitée par Bryan Pelé pour signer le seul but du match (0-1) alors que Troyes et Reims ont perdu.

Cette première période a été frustrante pour des Brestois qui ont accumulé près de 70% de possession du ballon face à des Orléanais qui avaient décidé de l’abandonner. Les locaux se créent une opportunité mais, Armand, sur un centre venu de la droite ne peut reprendre correctement(11′). Il faut attendre les derniers instants de la première période pour que Renault soit vraiment en difficulté mais il sort avec à-propos dans les pieds de Sissoko, après un service de Battocchio (45′).


A l’heure de jeu, Brest parvient à accélérer : Grougi trouve Joseph-Monrose qui se retourne et expédie sa frappe sur le poteau (57′). Orléans réplique et il faut qu’Hartock sorte le grand jeu pour stopper une tête d’Aholou (63′).

Finalement, les locaux donnent un coup de main aux Bretons : Bernard centre pour Pelé mais Seidou couvre, pense-t-on.  Le défenseur de l’USO fait n’importe quoi et perd de vue le ballon ce qui profite à Bryan Pelé qui récupère la balle et frappe en force sous la barre pour ouvrir la marque (72′) !

Ensuite, les joueurs de Jean-Marc Furlan défendent leurs acquis et il n’y a guère qu’Armand pour faire douter le leader mais il manque son lob (80′). Reims et Troyes battus, la soirée aurait pu être parfaite mais Lens a réussi à arracher la victoire à Tours, ça n’entache pas cette belle soirée qui permet à Brest de conforter son leadership.


Orléans – Brest : 0-1 (0-0)
Arbitre : M.Mokhtari
3245 spectateurs
But :
Pelé (72′) pour Brest
Avertissements :
Pinaud (79′) pour Orléans
Sissoko (33′), Grougi (40′) pour Brest
Orléans : Renault – Pinaud, Chemin, Belkalem, Seidou (Youssouf, 83′)- Ligoule (cap) – Bouby, Ziani, Aholou, Barreto – Armand. Entraîneur : Didier Ollé-Nicolle
Brest : Hartock – Belaud, Chardonnet, Diallo, Bernard – Grougi (cap.) – Sissoko (Labidi, 63′), Battocchio – Faussurier, Joseph-Monrose, Pelé (Coeff, 84′). Entraîneur : Jean-Marc Furlan

Vous pourriez aussi aimer