Foot 29
Là où commence le football

Plouzané adore les cadors

Samedi soir Plouzané s’est imposé contre la GSI Pontivy (2-0) en étant en infériorité numérique. Une très belle performance pour des Plouzanéens qui cultivent le paradoxe. (photo archives)

Le premier quart d’heure est pour les visiteurs qui touchent du bois avec un long coup-franc de Fabrice Péru (15’) mais cest le PAC qui fait mal avec Aissat qui se fait bousculer par Paillot et obtient un penalty (22’). Lucas le transforme en force même si Jan touche le ballon (23’). Pontivy tente de revenir mais la tête de Havart est maîtrisée par Berregard (25’). Après le repos, les Pontivyens dominent territorialement mais n’arrivent pas à se créer d’occasions. Les choses se compliquent tout de même pour le PAC avec l’expulsion très sévère de Uguen (71’).

La GSI pousse encore plus mais Plouzané plie le match sur un contre éclair conclu par la frappe puissante de Lucas. La balle a-t-elle franchi la ligne ? Oui pour l’arbitre qui accorde ce but  qui clôt les débats (78’) et relance totalement le PAC au grand soulagement de Gilles Boulouard : « Tout le monde était conscient que ça ne marchait pas et aussi de comment on pouvait y remédier. On a mis l’esprit qu’il fallait et on va se servir de ça maintenant. On sait comment gagner des points : il faut s’arracher la gueule. »

L’entraîneur pontivyen, Nicolas Scourzic, lui était bien déçu par ses joueurs : « On a eu le monopole du ballon mais c’est peut-être ce qu’il ne fallait pas faire contre cette équipe qui a joué en contres. Je ne sais pas s’il y a penalty contre nous, ni pour nous. Je ne sais pas s’il y a rouge non-plus donc on ne peut pas se cacher derrière ça. Désormais, il faut que je trouve des guerriers, là j’ai plus l’impression d’avoir vu des sénateurs. »


Environ 80 spectateurs
Arbitre : Mickaël Le Bot
Buts :
JF Lucas (23’ sp, 78’) pour Plouzané
Avertissements :
Uguen (36’ et 71’), Roudaut (73’) pour Plouzané
Paillot (23’), Martin (82’) pour Pontivy
Expulsion :
Uguen (71’) pour Plouzané

Vous pourriez aussi aimer