Ajaccio a piégé Brest

Les Ajacciens viennent régulièrement se régaler à Le Blé. Souvent d’ailleurs quand la saison est bonne, Brest trébuche face à cette formation qui ressemble vraiment à une bête noire. Malgré 70% de possession, une vingtaine de tirs, le leader a payé le cher le prix de sa réussite un peu trop insolente des dernières semaines.

C’est étonnant parfois comme les années peuvent se ressembler parfois. Lors de sa dernière montée en 2010, Brest avait été injustement battu contre Ajaccio. A l’époque, Kinkela avait surpris tout le monde à la 4ème minute pour marquer le seul but de la rencontre. Cette année, pas de Kinkela mais  Maazou, l’ancien bordelais et monégasque s’illustre d’entrée avec un centre puissant qui surprend tout le monde, surtout Belaud, qui propulse la balle dans ses propres filets. On jouait la quatrième minute…

Bon l’histoire, ne va pas se répéter quand même, la preuve, Habib Diallo se crée tout seul une belle occasion et décoche une superbe frappe… renvoyée par la barre transversale de Mandanda (17′). Brou Apanga avait aussi touché la barre en 2010… Bon c’est une autre histoire, et Brest égalise grâce à Faussurier qui reprend le centre de Pelé (20′) ! Non ! l’arbitre le refuse pour un hors-jeu très très limite !

Pire, peu de temps après, Bernard manque son centre et derrière, essaie de rattraper Maazou, sans succès, le centre de l’Ajaccien est repris par Madri qui fusille Hartock (24′). Dur…

Avant le repos, Faussurier, décoche un centre nettement contré de la main par un Ajaccien dans sa surface de réparation, le penalty n’est pas accordé (40′).  Après le repos, Brest a moins d’énergie pour faire mal aux Corses. Près de 70% de possession mais rien ne se passe jusqu’à la 89ème ou Lavigne réduit le score.

Dans le temps additionnel Monrose et surtout Belaud, d’une splendide frappe, pensent égaliser mais Ajaccio repart avec les trois points.

Brest, très en réussite contre Le Havre et Reims s’est retrouvé de l’autre côté de la barrière cette fois. L’ACA a bien monté son coup alors que le SB29 aurait du être plus réaliste. Il ne peut s’en prendre à lui même, comme Reims lundi dernier. Cependant la débauche d’énergie à Delaune a forcément pesé dans les jambes de Stadistes qui demeurent leaders mais voient désormais Lens et Reims revenir à trois points. Il faudra se relancer à Strasbourg pour un nouveau choc.


BREST  1-2 AC AJACCIO
Mi-temps : 0-2.   6630 spectateurs. Arbitre : Hakim Ben El Hadj
Buts. –  Brest : Lavigne (89e) – AC Ajaccio : Belaud (4e, csc), Madri (24e)
Avertissements.  – Brest : Gastien (39′), Bernard (51e)  – AC Ajaccio : Cabit (49e), Babiloni (66e)
BREST : Hartock – Belaud, Z.Diallo, Castan, Q.Bernard – Gastien, Grougi (cap) (Lavigne  69e), Battocchio – Faussurier (Joseph-Monrose 79e), H.Diallo,  B.Pelé. Entraîneur : Jean-Marc Furlan.
AC AJACCIO : R.Mandanda – Babiloni, P.A.Cissé, K.Abdallah, Cabit – Boé-Kane – Maazou (Vialla 79e), M.M.Camara (Frikèche 84e), Abergel, Nouri (cap) – Madri. Entraîneur : Olivier Pantaloni

Vous pourriez aussi aimer