La victoire à Lens n’est pas bonifiée

C’est dommage, encore une fois, Brest avait un super coup à réaliser pour prendre de l’avance en tête du championnat. Secoués par des Tourangeaux joueurs lors du premier acte, les Finistériens ont largement dominé les débats mais n’ont pas fait plier Tours qui repart avec le nul (1-1). Brest fait le parcours à l’envers mais a bien le rythme pour monter avec nul à domicile et victoire à l’extérieur.

Après la superbe victoire rapportée de Lens (0-2), le Stade Brestois avait l’occasion de faire le break en tête du championnat. Mais encore une fois, les hommes de Jean-Marc Furlan ont gâché cette opportunité mais ce n’est pas aussi simple que ça. Les Finistériens ont certes perdu deux points face à une équipe de Tours qui vaut bien mieux que son classement mais les Bretons ont réalisé la deuxième mi-temps qu’il fallait.

Ce match peut tourner en 3-0 sans qu’on puisse en contester l’issue mais Tours aurait pu très bien « voler » l’affaire en première période avec ses belles incursions. Cependant, le FCT n’est pas le leader de la Ligue 2 et ne pouvait rester à ce niveau durant tout le match.

Les visiteurs ont baissé en intensité et ont tenu face aux vagues incessantes des Rouge et Blanc. Avant, le match était bien lancé avec ce but malicieux de Maupay (12′).

Malheureusement, ils n’ont pas réussi à tenir et alors qu’Hartock hésite à sortir, une tête de Filippi est renvoyée dans l’axe par Zakaria Diallo… dans les pieds de Bouanga qui marque (15′). Après un premier acte où les Brestois ont du mal à trouver leurs repères après la sortie prématurée de Grougi (11′), les actions ont pu s’enchaîner, même si, auparavant Diallo (7′) et Maupay (28′) n’ont pas réussi à profiter des grosses approximations de Camara dans les buts tourangeaux.

A l’inverse le dernier rempart visiteur a été capable de s’envoler sur une tête de Habib Diallo (62′) ou un coup-franc de Battocchio (72′).

Les actions qui laisseront le plus de regrets seront certainement le duel manqué par l’attaquant prêté par Metz juste avant le repos (45+1) et cette glissade d’un défenseur de Tours dont Maupay ne profite pas (78′).

Ca ne voulait pas sourire. Brest a des regrets mais ne doit pas oublier la belle performance de Lens. L’objectif élevé de ces deux matchs était de prendre quatre points. Ils sont là mais dans un ordre inattendu. Dans ce championnat illisible, il faut savoir être heureux de prendre un point, même quand on est leader.


BREST 1-1 TOURS
Mi-temps : 1-1. 10233 spectateurs. Arbitre : Sylvain Palhies
Buts. –  Brest : Maupay (12e) – Tours : Bouanga (15e)
Avertissement.  – Brest : Belaud (22e), Maupay (44e) – Tours : Belkebla (50e), Maouche (51e), B.Camara (86e), D.Bouanga (88e)
BREST : Hartock – Belaud, Z.Diallo, Castan, Nganioni – Faussurier (B.Pelé 62e), Gastien, Grougi (cap) (Coeff 11e), Battocchio (Joseph-Monrose 76e) – H.Diallo, Maupay. Entraîneur : Jean-Marc Furlan.
TOURS : B.Kamara – Gradit, Filippi (cap), I.Cissé, Miguel – Bennacer (Raveloson 82e), Maouche (Louvion 65e), Belkebla – Selemani, Ch.Diarra (Clémence 87e), D.Bouanga. Entraîneur : Gilbert Zoonekynd

Vous pourriez aussi aimer