Foot 29
Là où commence le football

Brest trébuche encore à domicile

C’est assez fou mais Brest n’a pas encore réussi à s’imposer à domicile après un excellent match à l’extérieur. Amiens a eu un gardien en feu, une réussite folle et l’arbitrage de M.Batta a été catastrophique mais la réalité est là. Même si c’est injuste, le SB29 cède (2-3) et perd la tête du championnat à la différence de buts au profit de Strasbourg. Bien malin qui pourra prédire l’issue de ce championnat même si Brest a la qualité de son football pour lui.

« On continue à rêver, c’est exceptionnel » savourait, presque étonné Christophe Pelissier, l’entraîneur d’Amiens, à la fin d’un match qui a défié la logique comme, du reste, l’intégralité de cette L2. Mis sous pression les Picards avaient effectué un vrai hold-avec un csc de Zakaria Diallo (20e).

Brest, en patron avait remis les choses en place en deux minutes avec l’égalisation de Coeff (22e) et pensait avoir fait basculer le match quand Adenon avait marqué lui aussi contre-son-camp sur un coup-franc de Grougi (49e) mais cette Ligue 2 est folle.

Amiens, après avoir été maintenu en vie par un exceptionnel Gurtner, joue à fond ses opportunités à l’image de Dibassy qui reprend un tir repoussé sur sa ligne par Nganioni (65e). Puis, alors que les Finistériens s’échinaient à essayer de marquer le troisième but, Monconduit décoche un splendide missile qui trompe Hartock (85e).

Très frustrant pour Jean-Marc Furlan : « C’est difficile de juger les joueurs. Je suis fier de leur comportement même si on manque d’efficacité devant. Le problème c’est que le directeur du jeu prend une place importante dans le scénario du match. Il est trop acteur du jeu et a faussé le spectacle car on ne pouvait pas accélérer le jeu. »

Il est vrai qu’avec 7 avertissements, M.Batta a inutilement haché le jeu en cumulant les erreurs des deux côtés. Cela dit, les Amiénois, eux, avaient deux arguments de poids : le réalisme et Régis Gurtner, ce qui permet au promu de croire encore à la L1 alors que Brest devra encore faire le boulot à l’extérieur.

Cette L2 est folle et Brest devra encore aller faire le boulot loin de ses bases, à Troyes, un match forcément particulier pour Jean-Marc Furlan.


BREST 2-3 AMIENS
Mi-temps : 1-1. 9549 spectateurs. Arbitre : Florent Batta
Buts. –  Brest : Coeff (22e), Adenon (49, csc) – Amiens : Z.Diallo (20e, csc), Dibassy (65e), Monconduit (85e)
Avertissements.  – Brest : Faussurier (37e), Grougi (55e), Coeff (65e), I.Sissoko (80e) – Amiens : Monconduit (35e), Soumah (68e), Junior Tallo (83e)
BREST : Hartock – Coeff, Z.Diallo, Castan, Nganioni – Faussurier (V.Henry 84e), Gastien, Grougi (cap) Joseph-Monrose (Labidi 78e) – H.Diallo (I.Sissoko 66e), Maupay. Entraîneur : Jean-Marc Furlan.
AMIENS : Gurtner – Calvé, Adenon, Dibassy, Ielsch – Bourgaud (Ndombélé 59e), G.Fofana, Monconduit (cap), Manzala (Soumah 59e) – Charrier (Junior Tallo 74e), A.Kamara. Entraîneur : Christophe Pélissier

Vous pourriez aussi aimer