Foot 29
Là où commence le football

Les Brestois font encore sensation à Lens

On en menait vraiment pas large du côté brestois avant ce déplacement à Bollaert. Les Finistériens avec un seul point n’étaient pas mieux lotis que les Nordistes toujours sans point mais avec une maison en train de brûler. Au bout de trois journées, c’est plutôt incongru mais la tension présente hier dans le Nord a été profitable aux Bretons qui ont remporté logiquement ce match électrique (2-4).

Tout le monde était dans ses petits souliers en début de rencontre, tout le monde, sauf un joueur : Ibrahima Sissoko, le jeune brestois a détruit les lignes lensoises et passe à deux doigts d’ouvrir la marque sur une percée (2′). Les premières escarmouches brestoises ont fait tanguer Lens pendant trois minutes. Ils ont ensuite le contrôle total de la rencontre et en une passe laser de Bostock, c’est le milieu et la défense du SB29 qui se retrouvent à la rue. Fortuné en profite et ne laisse aucune chance à Larsonneur (10′). Quatre minutes plus tôt, ce même Fortuné aurait du bénéficier d’un penalty après un tacle de Belaud contraint à la faute après une passe hasardeuse de Bernard (6′).

Brest a la tête sous l’eau mais le RCL n’appuie pas et s’endort progressivement, laissant Brest refaire surface avec, notamment le gros travail de Butin et les coups de pied arrêté de Berthomier.Les deux joueurs vont se trouver juste avant le repos : c’est Butin qui offre une « galette » à Berthomier qui met juste sa tête en opposition pour tromper imparablement Vachoux (44′).

La réaction lensoise va sûrement être terrible après le repos. Pas du tout ! Sur un corner renvoyé plein axe, Belaud, frappe de toutes ses forces et trouve la lucarne du portier lensois qui aide involontairement le ballon à entrer dans ses buts (47′). Le plus beau reste à venir, dans une situation similaire, Pi est servi à l’angle de la surface et il décoche une frappe aussi soudaine que diablement précise. Le ballon rentre avec fracas dans la lucarne au premier poteau (63′) !

Le but de trop pour des supporters lensois qui montrent encore que leur réputation de meilleur public de France est tout de même bien usurpée. C’est déjà le deuxième envahissement de terrain vécu par le Stade Brestois à Bollaert en l’espace de quatre déplacements…

Le match reprend après un gros quart d’heure d’arrêt et, les Lensois qui étaient à la rue se sont refait la cerise et mettent la pression sur la défense. Larsonneur se rend coupable d’une sortie hasardeuse et trop virile sur Lopez. Le penalty est accordé, occasion que ne manque pas Fortuné pour signer un doublé (69′).

Brest tangue alors et il faut un sauvetage de Belaud puis Larsonneur pour éviter l’égalisation (79′) alors que juste avant, Autret avait loupé l’occasion de tuer le match (79′). Heureusement, la morale est sauve car Brest s’impose avec un contre parfait conclu par Faussurier sur un centre de Bernard (81′). Il aurait été tellement injuste de voir le cours du match changer après cet envahissement de terrain.

Les joueurs de Jean-Marc Furlan signent leur premier succès qui va sûrement lancer leur saison désormais mais ce match n’est pas un match comme les autres. Dans le Finistère, on a déjà à s’occuper de soi et on se réjouira d’avoir vu Sissoko et Larsonneur s’affirmer et de voir Pi, Berthomier, Castelletto et Butin montrer de plus en plus de qualités.


LENS – BREST : 2-4 (1-1)
Arbitre : M. Rainville.
Spectateurs : 24.680.
BUTS. Lens : Fortuné (10′), Fortuné (69′ sp); Brest : Berthomier (44′), Vachoux (47′ csc), Pi (63′), Faussurier (81′).
Avertissement. Brest : Weber (17′).
LENS : Vachoux – Lemos, Duverne), Cvetinovic (cap), Hafez – Zoubir (Gérard, 66′), Bostock, Koukou, Fortuné – Lendric (Ephestion, 46′), Lopez. Entraîneur : A. Casanova.
BREST : Larsonneur – Belaud (cap), Castelletto, Weber, Bernard – Pi – Sissoko, Coeff (Gastien, 67′) – Faussurier, Butin (Henry, 83′), Berthomier (Autret, 60′). Entraîneur : J.-M. Furlan.

Vous pourriez aussi aimer