Foot 29
Là où commence le football

Un succès brestois indiscutable

Brest (B), bien que réduit à dix, a dominé Concarneau (B) qui a sans doute eu tort de rester trop frileux après l’exclusion de Pintor.

Un coup du sort peut modifier l’issue d’un match, Pintor peut en témoigner. Lui qui avait mis le feu dans la défense concarnoise et effectué une belle frappe sur la barre (5’), sur une situation simple, il perd le sens de l’orientation et court vers ses buts. Gégousse flaire le bon coup et récupère la balle aux abords de la surface mais Pintor qui veut récupérer son ballon le fauche : le rouge est inévitable (22’).

Derrière, pourtant, la réserve concarnoise n’en profite pas et ne se crée pas d’occasions, tout juste des situations ou des tirs forcés sans mettre Fabri en danger.


Conséquence, Brest appuie dans la dernière demi-heure et lâche les chevaux à l’image de Taïpa qui s’arrache pour centrer et rentrer et c’est le malheureux Cabon qui marque contre-son-camp (63’). C’est ensuite Et Touguani qui agite le côté opposé : il sert Ngassaki qui frappe juste à côté (70’) puis manque le cadre alors qu’il était seul face à Seznec (71’).

Le portier concarnois voit ensuite Lubin manquer le 2-0 sur un coup-franc de Magnon (85’) puis Ngassaki qui tire dans le petit filet (90+3) et il ne peut rien sur le nouveau service parfait de Taïpa, cette fois à destination de Magnon (90+4).

C’est une victoire logique pour Brest (B) face à des Concarnois, dont Franck Royé regrettait la deuxième mi-temps : « C’est une déception parce que je pense qu’il y a à matière à faire mieux avec cette supériorité numérique. On est bien équilibré en première mi-temps mais après le repos on a confondu patience et négligence voire suffisance sur des interventions défensives parce que le 1er but est un peu un but-gag. »

Laurent David, lui, se réjouissait de l’abnégation de ses joueurs : « Je suis satisfait du contenu et du résultat. On avait très bien débuté le match. Avec le carton rouge de Lenny, qui est logique, on est passé en 4-3-1 et le but était d’arriver à la 60ème en apportant de la vitesse avec Marvin (Lubin). Concarneau n’a pas cherché à venir chez nous, nous on a attendu et les garçons ont eu du cœur. »


Brest (B) – Concarneau (B) : 2-0 (0-0)
Environ 120 spectateurs
Arbitre : Guillaume Regnier
Buts :
Cabon (63’, csc), Magnon (90+4) pour Brest (B)
Avertissements :
Buon (73’) pour Brest (B)
Quéméré (43’), Guyader (84’) pour Concarneau (B)
Exclusion :
Pintor (22’) pour Brest (B)
Brest (B) : Fabri – Henry, Buon, Chardonnet, Taïpa – Et Touguani (Roudaut 82’), Magnon (cap), Magnetti, Pintor – Pellen (Lubin 69’), Ngassaki. Entraîneur : Laurent David.
Concarneau (B) : Seznec – Guyader, Cabon (cap), Simonnin, Le Reste – Romil (Ronvel 65’), Quellec, Quéméré (Le Barilier 60’), Gégousse, Montfort (Jaffrès 76’) – Salm. Entraîneur : Franck Royé.

Vous pourriez aussi aimer