Une entame qui coûte cher

BREST – STRASBOURG : 0-1Brest a manqué son début de rencontre et ne s’en est pas relevé de toute la première période. Les réajustements tactiques ont ensuite permis à Brest de se montrer plus à son avantage. Malheureusement, Cassard (ici devant Pelé et Socrier) était infranchissable ce soir.

Les Strasbourgeois entament leur rencontre avec envie. C’est tout d’abord, Othon, qui ne parvient à tirer profit d’une approximation de Borne en manquant un cadre qui lui tendait les bras (5). Dans la continuité, Elana maîtrise mal un centre de James Fanchone et relâche le ballon. Marcos, lui ne se fait pas prier et profite de l’aubaine pour marquer dans le but vide (6e, 0-1).

Brest bafouille son football et ne parvient pas à monter aux avant-postes. Seule une frappe de Leroy met Cassard à contribution (9e).Finalement, au profit d’un réajustement tactique, les Brestois sortent enfin de leur torpeur. Poyet parvient à remiser sur Masson qui bute sur le portier alsacien (32e).

Brest métamorphosée

Les rentrées de Bourgis et Socrier ainsi que le recentrage de Ferradj en milieu axial puis le décalage de Leroy sur le côté gauche permettent un jeu beaucoup plus enlevé. Sur un coup franc de Masson côté droit, Leroy hérite du ballon et décoche une frappe qui frôle les buts strasbourgeois (50e). Les hommes de Jean-Marc Furlan sont acculés et, sur un nouveau service de Masson, Socrier pivote mais Cassard veille toujours (64e). Ensuite c’est au tour de Poyet de se mettre en évidence mais le portier visiteur s’interpose une première fois (65e) puis doit s’appuyer sur Ducrocq pour éviter l’égalisation sur une nouvelle tête de Poyet (65e).

Cassard sur un nuage

Strasbourg ne voit plus le jour et c’est au tour de Bourgis de décocher un véritable missile que Cassard repousse miraculeusement (70e). Les minutes défilent et Brest ne parvient toujours pas à mettre à mal Cassard. Sur un énième centre de Masson, Poyet se trouve dos au but et enchaîne avec une frappe, qu’une nouvelle fois, Cassard bloque (79e). Dans les ultimes souffles du match, Kantari ouvre pour Poyet. Il exécute une remise parfaite pour Masson, mais encore une fois, le cadre se dérobe d’un rien (87e).Brest ne reviendra, la faute à un réveil trop tardif.

 

 

7069 spectateurs

Anthony Gautier

Marcos (6e) pour Strasbourg

Guégan (30e) pour Brest

Brest : Elana – Ferradj, Kantari, Borne, Stinat – Masson , Guégan (Bourgis 36), Bigné (cap), Fabien (Socrier 46e) – Leroy (De Carvalho 76e), Poyet

Strasbourg : Cassard – Ducrocq, Pelé, Shereni, J.A Fanchone – J.Fanchone, Lacour (cap), Bah (Damour 75e), Othon – Gargorov (Belghazouani 62e), Marcos (Carlier 83e)


Réaction de Pascal Janin (entraîneur de Brest)

{play}http://www.finistere-foot.fr/audio/brest/chpt/janin_strasbourg.mp3{/play}

Si le lecteur ne marche pas, cliquez ici

 

Réaction de Jean-Marc Furlan (entraîneur de Strasbourg)

{play}http://www.finistere-foot.fr/audio/brest/chpt/jmfurlan.mp3{/play}

Si le lecteur ne marche pas, cliquez ici

Vous pourriez aussi aimer