Ils ont tenté de jouer

Plabennecois et Vitréens ont essayé de jouer, mais les violentes rafales de vent dans un premier temps, puis la pluie, ont rendu la rencontre de plus en plus compliquée.

 
Le vent est l’ennemi du footballeur a-t-on coutume de dire. Plabennecois et  Vitréens peuvent en témoigner, les puissantes rafales de vent ont rendu le jeu très difficile sur Kervéguen hier soir. Les deux équipes se craignant mutuellement, la prudence s’est renforcée tant et si bien que les deux équipes campent sur leurs positions. Chevrollier doit rester attentif sur un corner de David (11e), tout comme Mottier sur un coup franc puissant de Brard (25e).
La formation qui s’accommode le mieux aux conditions climatiques est Plabennec. Peu après la demi-heure de jeu, David sert en retrait Kerbrat qui exécute une frappe aux 25M captée par Chevrollier (32e). Peu de temps après, Plab’ s’installe un peu plus dans le camp vitréen. Les visiteurs peinent à se dégager, une déviation de la tête de JM Abiven, parvient à Boulain qui contraint Chevrollier à une parade au pied (37e).
 
Les portiers au chômage
 
Après la pause, la pluie s’invite à la partie rendant le terrain de plus en plus lourd. Faire preuve de précision devient alors très compliqué. Avec le vent de dos, David flaire le bon coup et tente la frappe lointaine mais cela passe largement au-dessus (57e). Même issue pour Bouzeloc, qui, malgré une ouverture parfaite de Kerbrat, envoie son tir dans les nuages alors qu’il était à deux mètres du but (58e). Les hommes de Joël Cloarec ne sont pas mieux lotis avec comme unique offensive, une frappe dévissée de Lefaix (52e). Les minutes défilent et les solutions ne sont toujours pas trouvées. Plab’ trouve quand même le décalage grâce à un service habile de JM Abiven. Boulain manque le centre d’un crampon (75e). Dans les dernières minutes, l’AS Vitré, par son attaquant Lefaix maintient la pression. Il en fait voir de toutes les couleurs à Mombris sur le flanc gauche et enchaîne avec un centre que Mottier doit repousser des poings (83e). Le dernier quart d’heure n’offre pas plus de situations dangereuses. La pluie s’intensifie et les rafales se renforcent. Plab’ tente bien de forcer le destin sur des coups de pied arrêtés sans grand succès. Les deux équipes se quittent dos à dos le plus logiquement du monde.


412 spectateurs

Sébastien Denis

Okiele (90e) pour Vitré

Mottier – S.Abiven, Fofana, Palut, Mombris – Bouzeloc (Arguilhé 67e), Kerbrat, Coat, David – Boulain (Kernévéz  80e), JM Abiven (cap).

  Chevrollier – Okiele, Pouabe, Koffi, Poder – M’Benda, Brard, Courteille (cap), Graton – Massouké (Azas 89e), Lefaix.


 

Vous pourriez aussi aimer