Foot 29
Là où commence le football

Le complexe de Francis

BREST – TOURS : 0-1 – Encore une déception à Francis le Blé ! Vainqueurs sur les terres boulonnaises, la semaine passée, les Brestois ont été incapables de renverser une équipe tourangelle, pourtant, l’une des moins prolixe loin de ses bases. Bonsoir tristesse.

Hésitants, les Brestois passent totalement à côté de leur première mi-temps. La première opportunité est pour Keserü, sur un long ballon d’Atik, le Roumain reprend rageusement mais Lachuer reste attentif (7e). La deuxième est la bonne pour l’ancien canari. Cette fois servi par François, il expédie un missile dans la lucarne du portier brestois (11e, 0-1). Les hommes de Gérald Baticle ne parviennent pas à développer leur jeu et les centres ne trouvent pas preneur. Comme sur cette bonne tentative de Sitruk, enrayée par Salin (22e).

Le portier tourangeau n’est guère inquiété, il doit toutefois s’employer sur une frappe lointaine de Ferradj plein axe (31e). Encore une fois, c’est par les côtés que Brest se montre dangereux. El Jadeyaoui récupère un ballon près du poteau corner, il mystifie son vis à vis et centre fort mais le dernier rempart visiteur sort dans les pieds de Socrier (40e).

Deuxième acte identique

C’est très faible comme rendement, d’autant plus, qu’en face, Tours est percutant. Diarra expédie une frappe que Lachuer doit s’employer à arrêter (16e). Atik, très en vue, fait passer une frisson dans le dos du gardien brestois en reprenant un ballon mal apprecié par Lorenzi (32e). La seconde période n’est pas disputée sur un rythme beaucoup plus élevée que sa devancière. Il s’en faut même d’un petit miracle pour que Diarra n’arrive pas à convertir le centre précis d’Atik (54e). Il n’aura pas plus de réussite quelques minutes plus tard sur une frappe appuyée en direction de Lachuer (58e).

Brest n’y arrive décidément pas et un coup franc de Keserü manque d’être converti par Julio Santos qui s’était démarquer. Les rentrées de De Carvalho et Leroy apportent enfin de l’allant. Le centre de Bourgis est cette fois, bien coupé  par Socrier mais le cadre se dérobe (74e).

Ensuite, c’est le Gabonais, Brou Apanga qui a l’opportunité de faire basculer la rencontre, mais Salin s’impose dans un premier temps sur sa bonne reprise faisant suite à un centre de De Carvalho (77e). Dans les arrêts de jeu, le défenseur brestois a le but au bout du pied, mais il ne peut reprendre l’excellent recentrage de Leroy (90+2).C’est trop tard, Brest perd trois nouveaux points dans son antre.

Mathieu Chedid a son complexe du corn flakes, les joueurs brestois ont désormais leur complexe du le Blé ( ou de Francis, c’est au choix).


4373 spectateurs

Sandryk Biton

Keserü (11e) pour Tours

François (56e)T.N’Diaye (65e) Keserü (73e) Ca (77e)Atik (90+1) pour Tours

Lachuer –Bourgis, Brou Apanga, Lorenzi, Fabien (Poyet  86e) – Guégan (cap) (Leroy (72e), Bigné – El Jadeyaoui, Ferradj, Sitruk (De Carvalho 72e) – Socrier

Salin – Dujeux, Koscieleny, Julio Santos, Bong – Atik, François, Ca (cap), Si.Diarra (Faye 84e) – T.N’Diaye (Touré 76e), Keserü (Cetout83e)

Vous pourriez aussi aimer