Brest – Laval : 2-1 – Brest arrache la victoire

Brest entame bien son championnat. Malgré un arbitrage mauvais, qui a notamment offert un penalty aux Lavallois, BLes Ti Zefs se sont arrachés en fin de rencontre et empochent la mise totale à la dernière minute sur un but de Nolan Roux.

 

Brest part idéalement dans ce championnat. Brou Apanga reprend un corner de Grougi. Complètement oublié par la défénse mayennaise, il n’a plus qu’à aligner le malheureux Pichot (2e).


Après le penalty imaginaire accordé à Do Marcolino lors d’un duel avec Bourgis, l’entraîneur brestois s’énèrve. Tant et si bien que Philippe Chat sort les griffes et expulse le technicien breton. « C’est un chat noir », plaisantera Alex Dupont en salle de presse.


Brest tente de reprendre les devants après l’égalisation mayennaise. Kantari, volontaire, n’hésite pas et s’impose entre Neumann et Talmont.


Brou Apanga ne marquera pas son second but, cette fois, Pichot, le remplaçant de Balijon, ne se laisse pas surprendre et s’impose dans les airs.


Le débat de la seconde période, Socrier s’échappe balle au pied, Talmont le met à terre. Il ne peut plus jouer, mais est-ce suffisant pout obtenir le penalty? Normalement, non, mais comme on a en offert un à Do Marcolino auparavant.


Parfois Nolan Roux a des envies de s’envoler. Heureusement, les Tangos sont là et l’empêchent de s’élever de trop.


Cependant, le Nordiste est têtu, il poursuit son oeuvre. A la réception d’un corner de Grougi au premier poteau, il coupe parfaitement la trajectoire et envoie le cuir hors de portée de Pichot (90+3).


Bruno Grougi peut se féliciter de la victoire, il a livré une excellente prestation avec un abattage impressionnant. Fabien, à ses côtés, est aussi à créditer d’un bon match. Brest bat Laval, et c’est bien là le principal : la saison est lancée.


 

Vous pourriez aussi aimer