Brest – Metz : 2-1. Grougi frappe encore !

Grougi a encore frappé ! Suite à deux coup francs de l’ex clermontois, Nolan Roux et Romain Poyet (photo) offrent la victoire au Stade Brestois devant un FC Metz qui n’avait rien du fantôme aperçu à la Rabine il y a deux semaines.

Elana est attentif pour aller chercher le ballon dans les pieds de Mendy qui avait tiré profit d’un mauvais alignement de la défense brestoise pour se présenter seul face au portier brestois (7e).


Moïse Brou Apanga a réalisé un match quasiment parfait. Le Gabonais a toujours eu le geste juste dans les phases critiques.


Nolan Roux, au duel avec Borbiconi ici, a eu du mal à s’affirmer en première période mais dès l’entame de la seconde, il a su être au bon endroit au bon moment pour reprendre le coup-franc de Grougi.


Romain Poyet est rentré sur le terrain. L’accueil du public est plutôt glacial mais sur un nouveau coup de patte de Grougi, Poyet devance Vivian et Marichez pour placer une tête victorieuse (81e, 2-1).


Romain Poyet qui brise le signe indien d’une interminable série de matchs sans but est félicité par Roux, Lorenzi et Grougi, celui qui est impliqué dans 100% des buts brestois depuis le début de saison.

A l’issue de la rencontre, Nolan Roux peut aller fêter la victoire avec les supporters. Pour qui le maillot du Nordiste qui déjà marqué deux buts en trois matchs?


Brou Apanga, Poyet et Lorenzi célèbre le succès avec la tribune Foucauld. Avec un match d’avance, Brest rejoint Arles-Avignon, Caen et Châteauroux en tête du championnat de L2. Stat’ savoureuse : après avoir battu Laval et Metz, Brest a déjà obtenu le tiers du total de ses victoires à domicile la saison passée (6 au total).


5770 spectateurs
Ruddy Buquet
Roux (46e)
Poyet (81e) pour Brest
Pied (60e) pour Metz
Daf (39e)
Fabien (65e) pour Brest
Vivian (45+1) Cardy (47e)Mutsch (50e) pour Metz
: Elana – Daf, Brou Apanga, Lorenzi, Fabien – Ewolo (cap) (Bigné 83e) – Lesoimier, Grougi, Bouard, Leroy (Poyet 66e) – Roux (Socrier 82e).
: Marichez (cap) – Mutsch (Brégerie 60e), Borbiconi, Vivian, Biancalani – Cardy, Rocchi (Otomoyossi 85e) – Johansen, Pied – V.Mendy, P.Cissé (Bessat 78e).

Vous pourriez aussi aimer