Plab’ – Evian : 0-1 – Plab’ tombe sur un os

L’ambitieuse formation d’Evian-Thonon-Gaillard était amputée de nombreux titulaires mais un but de Goussé leur permet de repartir de la Bretagne avec la mise maximum. Plabennec aura eu le défaut de se réveiller trop tard dans cette rencontre qui voit les Plabennecois perdrent leur invincibilité à Kervéguen qui aura duré 18 matchs.

Besoin de se rassurer ou difficulté à se mettre en ordre de marche? Toujours est-il que Plabennec peine à se montrer dangereux. David tente de solliciter Laquait sur une frappe et un coup-franc. Ses deux tentatives s’envolent (16e et 21e). La plus belle opportunité est finalement pour Boulain, qui, lors d’un centre-tir, oblige le portier visiteur à claquer le ballon (17e).

Pour son entrée en matière en National Corre, est rapidement mis au fait de la précision des attaquants de cette division. Sur un ballon subtil d’Amalfitano, Goussé s’arrache pour tacler le cuir, en devançant ainsi la sortie du portier breton (26e) (photo ci-dessous). L’ETG passe alors tout près du break, Cambon perfore l’axe plabennecois, il tente le lob mais ne parvient pas à soulever son ballon (27e).

Les Savoyards dominent cette première période. Sans doute, chamboulée par la blessure de Mottier à l’échauffement, la défense finistérienne donne des signes inquiétants de faiblesse. Roufosse en profite et se présente à l’angle de la surface mais cette-fois, Corre sort avec à propos (30e).

Cependant, c’est encore sur un ballon intelligent de Romain Amalfitano que les hommes de Stéphane Paille se montrent le plus dangereux. Son centre en retrait prend à revers toute la défense léonarde, Barbosa, à la réception, élimine Corre mais ne trompe la vigilance de Mombris revenu défendre (43e).

Juste avant la pause, Plab’ passe tout près de l’égalisation sur un corner de David, mais Fofana, servi par une déviation aérienne de Coat, expédie sa frappe dans les nuages alors qu’il était esseulé (45+1). Plabennec entame sa deuxième mi-temps de manière plus incisive et sur le premier corner d’une série de quatre consécutifs, David sert idéalement Kebrat qui contraint Laquait à une belle parade (50e). Evian-Thonon-Gaillard démeure le plus dangereux et si Goussé manque d’un rien le service de Roufosse (62e), il reprend instantanément un nouveau centre d’Amalfitano et oblige Corre à un arrêt compliqué du pied (70e). Le portier plabennecois doit aussi se montrer attentif sur une frappe de l’excellent Amalfitano (60e).

Finalement, Plabennec se réveille en toute fin de rencontre. JM Abiven adresse un centre parfait en première attention à Créhin, qui arrive, un rien trop tard (83e). Créhin se mue ensuite en passeur pour Coat, lequel ne parvient pas à tromper Laquait, sorti avec autorité (88e). Trop tard, d’autant plus que l’ETG avait une nouvelle fois manqué son break par Roufosse, absolument seul au second poteau sur un corner de Barbosa (81e). Plabennec enchaîne sa seconde défaite consécutive face à une des grosses cylindrées du championnat mais n’a pas à rougir de sa prestation.


1200 spectateurs
Benoît Millot
Goussé (25e) pour Evian-Thonon-Gaillard
Kerbrat (36e) pour Plabennec
Rambier (57e) pour Evian-Thonon-Gaillard
:
Corre – S.Abiven, Kernevez, Fofana, Mombris (Pinvidic 85e) – Coat, Kerbrat – Arguilhé (Créhin 75e), David, Boulain (Amisador 75e) – JM Abiven (cap).
:
Laquait – Rambier, Angoula (Koukou 65e), Ponroy, Bouby – Cambon, Lafon – R.Amalfitano, Barbosa, Roufosse (Bustamante 85e) – Goussé (cap) (Aoudou 75e)

Vous pourriez aussi aimer