Brest sort avec les honneurs à Lens (2-1 ap)

Fin de parcours pour Brest. Les Brestois ont connu leur première défaite depuis le mois de novembre sur la pelouse de Bollaert lors des huitièmes de finale de la Coupe de France. Le Stade Brestois, mené en première période, avait réussi à égaliser par Roux au début de seconde période mais une frappe de Ramos (100e) a eu raison de l’aventure bretonne en Coupe de France.

La journée brestoise avait très ma débutée avec l’annonce de l’indisponibilité de Benoît Lesoimier pour 6 à 8 semaines à cause d’une rupture du ligament croisé postérieur suite à un contact avec le portier castelroussin samedi dernier. La poisse se confirme lorsqu’au coeur de la première période, sur un corner de Roudet, Hermach reprend le cuir en le glissant entre les jambes de Simon Pontdemé (29e). Bien cruel, puisque, Brest s’était montré plutôt séduisant jusqu’ici, Kasraoui jouant les pompiers de service sur une double tentative brestoise (22e). Auparavant, Autret n’avait pas plus de réussite en effectuant une frappe juste au-dessus des buts lensois (17e).

Après la pause, après qu’Akalé eut manqué le 2-0 dans une position idéale (56e), c’est Roux qui surgit. Profitant d’une erreur de Sartre sur un service d’Autret, l’ancien joueur artésien se fait un plaisir de se rappeler au souvenir de ses anciennes couleurs en égalisant (57e). Après ce but, les équipes se rendent coup pour coup. Le goal nordiste répond à Pontdemé et sort vainqueur son duel face à Grougi (73e) comme Pontdemé l’avait fait face à Maoulida (72e).

Durant les prolongations, le RC Lens parvient finalement à faire plier Brest sur une frappe lointaine de Ramos qui heurte la barre et franchit la ligne de but avant de resortir (100e). Le Stade Brestois ne s’en relèvera pas et sort de la Coupe de France la tête haute.

 

Vous pourriez aussi aimer