Battu à Strasbourg, Brest n’avance plus !

Défait à Strasbourg (1-0), le Stade Brestois enchaîne une seconde défaite consécutive à la Meinau. Une défaite plus que sévère qui dénote quand même le notable « coup de moins bien » des Bretons. Heureusement, au classement, les autres n’avancent pas plus.

Les scénarios se suivent et ne se ressemblent pas pour Brest. Si les hommes d’Alex Dupont s’étaient retrouvés menés au score la semaine passé dès le début de rencontre, là, c’est Brou Apanga qui ouvre la marque de la tête sur un coup franc de Grougi, mais l’arbitre refuse le but pour une position de hors-jeu (4e). Brest domine outrageusement Strasbourg et Cassard manque son dégagement, Roux est plus prompt pour reprendre la balle, mais ça passe au-dessus (9e). Ensuite, c’est Autret qui tente une frappe lointaine, mais cela passe toujours juste au-dessus des buts alsaciens (19e).

Le RCS sort de sa torpeur grâce à Bah qui contraint Elana à une jolie claquette (22e) mais c’est Brest qui domine toujours et, encore une fois, Brou Apanag se libère de son marquage sur un coup franc de Grougi. Malheureusement, le Gabonais manque sa tête plongeante (30e). Grougi a encore deux opportunités avant la pause mais il manque de précision (38e et 45e).

Toujours pas de réalisme

Après la pause, Cassard réussit sans doute l’arrêt de la rencontre. Un coup franc puissant de Grougi est dévié par Sikimic qui oblige son portier à une parade compliqué du tibia (56e). Cinq minutes après, bis repetita, Grougi trouve Brou Apanga, qui, encore se présente seul face à Cassard mais expédie sa tête au ras de la transversale (60e). C’est ensuite Kantari qui expédie sa tête à côté des buts strasbourgeois (69e) mais Strasbourg se montre avec une frappe enroulée de Gueye qui frôle le cadre (64e).

Le match perd complètement son rythme, malgré cela, il s’en faut de peu pour que Roux ne parvienne à tromper Cassard sur un lob heureux, l’homme du match claque le ballon (75e). Finalement, à ne pas concrétiser ses actions, Brest s’endort et sur un ballon perdu devant la défense, Brahmia est servi côté droit, celui-ci sert parfaitement Rorigo, qui, de la tête de laisse aucune chance à Elana (86e). Brest peut se mordre les doigts de son manque de réalisme dans un match qu’il aura très largement dominé. Heureusement, Metz, battu à Guingamp (2-1) n’en profite pas. Pas plus que Laval battu à Arles (2-0), Ajaccio défait par Istres (1-2) et Nîmes,trop frileux à Sedan (0-0).

Le classement de L2

Les résultats de la soirée

Vous pourriez aussi aimer