Plab’ soigne sa sortie

 

Plabennec clôture sa saison de la meilleure des façon en disposant d’une équipe de Créteil qui, avouons-le, a déjà été plus entreprenante. Plab’ a réussi son challenge et obtient sa seconde place de la poule retour et termine à une très honorable 13ème place au classement final.

Il est des matchs qui connaissent des scénarios parfaits. Ce match face à Créteil en l’allure en tout cas pour Plabennec, qui, rapidement, se retrouve en supériorité numérique suite à la faute de Trivino, le portier cristollien, qui, sorti de sa surface empêche Créhin de filer face aux buts désertés (8e). On parle de double sanction pour un penalty assorti d’un expulsion mais, c’est la même chose avec Laurent David, qui, après la fausse piste de Coat, trompe aisément Forthoffer (12e).

 

 

Le meilleur joueur du National passe à deux doigts du doublé sur un centre de retrait de Semmam. Le gardien fraîchement entré en jeu évite à son équipe de sombrer grâce à une superbe claquette (13e). Les Cristolliens ne réagissent que timidement par un centre d’Abbar que Mottier peine à maîtriser sans que toutefois cela prête à conséquence (22e). C’est encore David qui fait parler de lui lors qu’il reprend trop fortement un centre de Steven Abiven (32e). Les hommes de Laurent Fournier ne peuvent que s’incliner, ensuite, sur un mouvement parfait concrétisé par Boulain à la réception d’une offrande de Créhin (37e). Le futur lavallois essaie alors de marquer son dixième but mais sa tête plongeante manque d’un soupçon de précision (45e). Une précision dont n’a pas manqué Mombris auparavant pour ajuster Forthoffer mais le but est refusé pour une position du hors-jeu (41e)

Après la pause, les débats baissent d’intensité. Kervéguen peut alors se permettre de fêter les sorties de Créhin qui jouait là son dernier match sous le maillot plabenncois et David, héros de la soirée. En fin de rencontre, Pinvidic expédie un tir juste au-dessus des buts visiteurs (86e). Dans les derniers instants du match, les Plabennecois veulent soigner le score, mais, ni, Coat, d’une jolie volée captée par le portier adverse (90e), ni Richetin d’une frappe trop appuyée (90+1) n’arrivent à faire évoluer le tableau d’affichage. Plab’ inscrit un joli point final à sa saison et peut fêter son maintien acquis il y a quinze jours.

 

Vous pourriez aussi aimer