Foot 29
Là où commence le football

Licka et Micola officiellement brestois

Le Stade Brestois a officialisé la venue des deux joueurs du Banik Ostrava : Mario Licka et Tomas Micola. Les deux Tchèques sont les premières recrues de Brest pour son retour en L1.

On savait que Mario Licka aller s’engager au Stade Brestois, par contre, la venue de Tomas Micola était plus épineuse. Le jeune espoir tchèque a été l’objet de nombreuses convoitises, essentiellement de clubs étrangers qui ont tenté de faire monter les enchères jusqu’au dernier moment. Ces deux éléments arrivent dans un but bien précis :  » Ces deux joueurs viennent pour joueur autour de Nolan Roux » indique Michel Guyot. avant de rajouter qu’il aura « la même attitude qu’Olivier Sadran (le président de Toulouse) avec André-Pierre Gignac l’été dernier. » Le président brestois qui précise aussi que c’est la première fois que Brest fait signer un contrat de quatre saisons à un joueur. C’est dire les espoirs fondés sur Tomas Micola, bénéficiaire de ce contrat mais aussi Mario Licka, qui, lui, est lié à Brest pour trois années. Corentin Martins, qui suit ces deux joueurs depuis le mois de novembre, ne redoute pas de difficultés d’acclimatation pour les deux amis. « Je n’ai aucune crainte pour leur adaptation, il était important de les faire venir tous les deux , Tomas se voyant mal venir seul ici, mais ils correspondent à la mentalité du groupe déjà en place. Mario est un un milieu relayeur doté d’une grosse qualité technique et Tomas et un attaquant qui peut aussi bien évoluer sur les côtés que dans l’axe. »

Mario Licka est un peu le grand frère de Tomas Micola. Parlant un français quasi-parfait, il jouera le rôle d’interprète pour son jeune compatriote. « J’ai vécu six ans en France, j’ai aussi été en Italie et en Angleterre, je ne connaitrai donc aucun souci d’acclimatation. Jouer en première division français est un rêve pour tout joueur tchèque. Le Banik Ostrava a formé de très bons joueurs comme Sverkos, Baros ou Jankulovski. Tomas est mon ami et fait parie de ces joueurs de qualité » explique Licka, qui, au milieu de terrain, prend numériquement la place de Ferradj, qui, lui, devrait se trouver dans un rôle plus défensif cette saison.

En défense, justement, Omar Daf est brestois pour une saison encore. Si toutefois, lui ne souhaite pas partir. Son contrat contenait une prolongation d’une saison s’il jouait vingt matchs dans sa saison. Ils ont été largement effectués, Daf reste donc à la pointe Finistère. Une pointe, que devront rallier encore cinq ou six joueurs. Les postes visés sont : un défenseur axial, deux latéraux, un milieu défensif et un autre attaquant.

Vous pourriez aussi aimer