Brest déguste un petit Bordeaux (0-2)

Quatrième victoire consécutive pour les Brestois loin de leurs bases. Cette-fois, c’est Bordeaux qui n’a vu que du rouge et blanc (0-2). Deux buts de Poyet et Lesoimier permettent à Brest de rejoindre Saint-Etienne sur la deuxième marche du podium de L1 ! Splendide !

L’entame d’un match est importante alors quand Poyet s’élève plus promptement que la défense bordelaise pour détourner un corner de Licka depuis le premier poteau (6e) on se dit que ce Bordeaux – Brest peut être un bon cru. La confirmation est rapidement apportée par Nolan Roux, virevoltant sur le front de l’attaque brestoise, car il cause bien des soucis à Ciani. Les Girondins réagissent par un coup-franc de Wendel et une frappe de Plasil. Cependant les actions dangereuses sont bien bretonnes et Lesoimier, parti à la limite du hors-jeu, se présente seul face à Carasso, et oublie un peu Poyet absolument seul au second poteau mais réussit tout de même une frappe que le gardien international dévie d’extrême justesse en corner (19e).

Les hommes de Tigana reviennent plus entreprenants sur la pelouse, mais souvent, cela se traduit par une agressivité assez mal venue comme ce geste manquant singulièrement de classe de Chalmé sur Micola (59e). Les Finistériens tiennent bon et obtiennent même un penalty sur une poussée de Ciani sur Brou Apanga (67e). Malheureusement, Nolan Roux expédie son tir sur la barre (68e) ! Le FCGB est alors galvanisé notamment sur une reprise de Plasil d’une rien à côté alors qu’Elana était resté immobile (71e) C’est ensuite Maazou qui trouve le petit filet (74e), juste avant que Brest ne termine fort son match. Très fort même puisque Nolan Roux dépose littéralement Ciani sur le côté droit. Il sert Micola en retrait, qui, intelligemment, remet à son tour en retrait pour Lesoimier qui prend Carasso à contre-pied (79e). Brest ne sera plus inquiété et s’impose 20 ans après sa dernière victoire et son dernier match tout court à Chaban Delmas. Cela fait 701 minutes que Steeve Elana n’est pas allé ramasser un ballon dans ses filets et Brest est désormais deuxième de L1 à égalité avec Saint-Etienne !

Vous pourriez aussi aimer