Foot 29
Là où commence le football

Guidileye et Ayité sont arrivés

Diallo Guidlieye et Jonathan Ayité sont désormais brestois. Si le premier nommé est prêté jusqu’à la fin de saison à Troyes, Ayité, lui, pourrait débuter dès samedi contre Nancy.

Cet après midi le Stade Brestois a officialisé les venues de Diallo Guidileye et Jonathan Ayité. Guidileye, milieu défensif de 21 ans, qui a déjà joué 90 rencontres professionnelles à Troyes, a paraphé un contrat de trois années mais est prêté au club aubois pour terminer la saison. Il vient pour pallier au départ probable de Ngoyi cet été. “Il a une bonne qualité technique et un gros volume de jeu; Sa venue est une bonne façon pour nous de préparer la saison prochaine dans l’optique d’un départ de Ngoyi qui n’est que prêté par le PSG”dit de lui Corentin Martins. Le franco-mauritanien a signé son premier contrat professionnel en 2008 à Troyes chez qui il était engagé jusqu’en 2013. “Denis Troch m’a fait débuter à 17 ans. Je viens à Brest pour continuer à progresser, j’y viens avec l’envie d’apprendre. On le voit avec Baysse que j’ai régulièrement croisé lors des derbies face à Sedan, Brest fait confiance aux jeunes”raconte celui qui a connu des nombreuses sélections en équipe de France U18, U19 et U20.

Jonathan Ayité, lui, n’était pas encore arrivé cet après-midi. L’ancien attaquant nîmois a signé en soirée pour trois ans et demi après les tests médicaux. Une transaction qui s’est conclue ce matin pour plus de 500.000€:  “Pour les Nîmois le transfert était réglé hier soir mais un accord convenable n’a été trouvé que ce matin à 9h30. Je ne veux pas faire n’importe quoi. Financièrement, on s’est fixé des limites, nous les respectons” précise Michel Guyot. Pour Corentin Martins, le retour de Jonathan Ayité n’est pas si étonnant : “Lyon a fait le même type de chose en laissant partir Rémy à Nice puis en tentant de la récupérer par la suite. Il y a deux ans, John avait la volonté de partir pour trouver plus de temps de jeu. Il connaît le club, la ville, il va nous apporter devant. Il n’a pas d’expérience de la L1 mais nos joueurs actuels, pour la plupart, n’en n’avaient pas non plus cet été. Il pourra jouer seul en pointe ou alors en association avec Nolan Roux, c’est ce que voulait Alex.” Jonathan Ayité participera à son premier entraînement demain matin.

RIBAS ET UN DÉFENSEUR ÉTRANGER

La volonté du club a d’ailleurs toujours été de recruter un joueur offensif et celui-ci aurait bien pu être Sebastien Ribas. “Nous avons demandé au président de Dijon si la transaction était possible. Il nous a demandé 48h de réflexion et a  finalement dit qu’il ne souhaitait pas un départ. S’il n’est pas vendeur, je ne vais pas aller contre sa volonté et faire tourner la tête du joueur” explique le président brestois. Ce n’est d’ailleurs peut-être que partie remise pour l’attaquant uruguayen qui était intéressé par le challenge brestois. Une troisième recrue a failli s’ajouter au mercato brestois à la dernière minute mais Corentin Martins et Michel Guyot ont stoppé les négociations en début d’après-midi. “Il devait arriver en prêt avec option d’achat mais les dirigeants avec qui nous discutions faisaient monter les enchères. Comme on ne veut pas céder à la volonté de certains, on a stoppé les discussions.” Il s’agissait d’un défenseur étranger ayant participé à l’Europa League.

Vous pourriez aussi aimer