Peur sur la ville

Sans une bienvenue égalisation lensoise dans les dernières minutes, c’était le scénario catastrophe pour les Brestois ce soir. Caen et surtout Nancy vainqueurs, le Stade Brestois a sur ses épaules une pression folle avant de défier l’Olympique Lyonnais à Le Blé lundi soir. Il est impératif de récolter des points contre l’OL.

C’est avec anxiété que les Brestois ont suivi les résultats de cette 36ème journée de L1. Au fil des minutes, c’est même une peur bleue qui a étreint les plus optimistes des observateurs. Pendant de longues minutes, Brest ne devait sa place hors de la zone rouge qu’à a différence de buts favorable par rapport à Nancy mais celle-ci, au cours de l’après-midi n’a eu de cesse de diminuer par la force de Lorrains qui ont finalement laminés Nice 3-0. Caen a réussi à prendre le dessus sur des Montpelliérains aux abonnés absents en première période, grâce à deux buts d’Hamouma et Traoré (2-0). Monaco était aussi en tête grâce à un but de l’ancien nîmois Moukandjo mais, fort heureusement pour les Brestois, Varane a été arracher l’égalisation sur corner dans les ultimes instants de la rencontre (90+3) !

Ce but ne permet pas à Lens d’y croire, les Nordistes sont officiellement relégués en L2 ce soir mais ils offrent un petit point de « survie » aux Finistériens. Les scènes de fin de match à Louis II démontrent que Monaco n’a pas simplement perdu deux points ce soir. C’est peut-être le maintien qui s’est envolé ce soir pour les joueurs de Banide, le coup moral étant tellement rude qu’on ne voit pas trop comment les Monégasques peuvent se relancer pour leurs deux derniers matchs contre Montpellier et Lyon. Demain, Pour ne pas miser sur ça, Brest n’a pas le droit de se manquer. Les horribles prestations contre Nice et Marseille doivent être rangées aux catégories des (grosses) fautes. Au vert du côté de la pointe Saint Mathieu, les joueurs d’Alex Dupont doivent une revanche à tout le monde pour la réception de Lyonnais qui seront dans le même état d’esprit après la gifle infligée à Auxerre (4-0). Eux aussi sont au vert d’ailleurs, du côté de Dinard. Peu importe, demain, il faut des points, et une victoire propulserait Brest à la… onzième place (!). Autant dire que le maintien sera quasiment assuré mais pour ça, il faut livrer bataille contre des Lyonnais qui sont aussi dos au mur. Chaud, très chaud !

Lundi à 21h à Francis Le Blé

Arbitre : Anthony Gautier

Le groupe brestois : Elana, Deneuve – Baysse, N’Tamé, Coulibaly, Ferradj, Brou Apanga, Martial – Licka, Ewolo, Ngoyi, Bigné, Lesoimier, Grougi – Touré, Poyet, Roux, Micola, Ayité.

Le groupe lyonnais : Lloris, Vercoutre, Gorgelin – Réveillère, Gassama, Kolodziejczak, Cissokho, Cris, Diakhaté – Toulalan, Gonalons, Källström, Delgado, Ederson, Grenier, Pied, Bastos, Pjanic – Lacazette, Briand, Gomis.

 

 

Vous pourriez aussi aimer