Brahim Ferradj : « On va continuer à monter en régime »

Brahim Ferradj : « On va continuer à monter en régime »


Le défenseur latéral brestois Brahim Ferradj est sur la lancée de son excellente seconde partie de saison. Il aborde sa deuxième année en L1 plein d’ambition. Pour le moment, il est soulagé d’en avoir fini avec le travail physique et est impatient de retrouver le ballon.

Une nouvelle rencontre de préparation s’est terminée face au Velez Mostar (1-1). Quel regard portes-tu sur vos performances ?

« Il nous reste deux matchs encore intéressant au niveau de la préparation.  On va continuer à monter en régime pour être prêt pour la réception d’Evian.  Le match contre le Velez Mostar, ça aurait été mieux de le remporter mais on va dire que c’est un match de préparation et que ça pesait encore dans les jambes. Le plus important lors de ces matchs encore est de prendre du temps de jeu et de bosser physiquement. »

Désormais il est important de créer ou de retrouver les complicités, les automatismes sur le terrain

« On a fait pratiquement toute la partie physique. Il va rester encore une ou deux séances mais je pense que le coach va désormais orienter ses séances sur l’aspect technique – tactique avec des mises en place. On a déjà commencé à voir ce que ça donnait même si on a nos acquis des saisons précédentes mais c’est toujours intéressant de travailler d’autant plus que cette saison ça va peut-être changer. Cette semaine on va s’atteler à ça et la semaine suivante, ça sera déjà la préparation du premier match. »

Ça va faire du bien de mettre de côté le travail physique

« Ouais ça va faire du bien, on va en vouloir un peu moins au préparateur physique. On n’aura plus la pression de la grosse séance du lendemain. »

Il aura droit à sa petite revanche ?

« On attend. On verra. S’il neige en hiver, on sait déjà ce qu’il va prendre. En été, on cherche, on ne sait pas encore ce qu’on va faire. On a tenté un truc au rafting à Samoëns mais ça été compliqué parce que le staff l’a défendu mais il va prendre, ça c’est sûr ! (rires)»

Vous pourriez aussi aimer