C’était trop beau pour être vrai. “En raison d’un problème administratif” la Commission de Discipline est revenue sur sa décision. Elle avait omis le sursis infligé suite à l’altercation dont Vercoutre était l’auteur en fin de saison passée après Brest-Lyon. Il sera donc suspendu deux matchs avec un nouveau sursis valable pendant dix matchs…