Foot 29
Là où commence le football

Un point en forme d’espoir

Un point en forme d’espoir


Ce ne fut pas le plus grand match de la saison, loin s’en faut, mais les Brestois se sont bigrement rassurés en ramenant un point de Marseille (1-1). Un résultat que n’avaient plus obtenu les Brestois depuis 25 ans au Vélodrome.

Dans une configuration inédite (annoncée sur Finistère Foot hier soir) avec les titularisations de Guidileye et Lorenzi pour la première fois de leur carrière en L1, Brest a parfaitement entamé son match.

Un premier contact plus que limite de Nkoulou qui déséquilibre Nolan Roux sans la surface marseillaise (3e) sonne un avertissement pour une défense olympienne peu attentive. Ayité hérite d’un ballon cafouillé par Diawara, Poyet est servi et élimine deux défenseurs. Il enchaîne avec une frappe que Mandanda cafouille et laisse glisser sous son ventre (5e). L’entame est idéale pour des Brestois, enfin en réussite, mais les hommes de Didier Deschamps vont rapidement revenir au score grâce à un débordement de Rémy qui sert parfaitement André Ayew (19e). Brest va alors souffrir… En fait, non, l’OM est inoffensif et finalement, les plus belles occasions sont pour Brest comme cette tête de Baysse qui frôle les buts de Mandanda (28e). Jusqu’au dernier quart d’heure, il n’y aura strictement rien à se mettre sous la dent avec une bonne frappe de Roux maîtrisée par Mandanda (75e) et une autre de Rémy captée par Elana (76e). Brest, avec plus de réussite, aurait même pu rafler la mise totale mais le portier phocéen demeurait vigilant en repoussant des poings un tir de Licka (90+2). Brest s’est tout de même bien rassuré avant l’importante réception de Caen dans deux semaines.

 

Vous pourriez aussi aimer