Foot 29
Là où commence le football

Un sale goût de déjà vu

Un sale goût de déjà vu

 


Encore un nul. Cette-fois, la prestation n’était pas aussi mauvaise que face à Ajaccio mais le résultat est identique avec un seul point à la clé, le huitième.

Malgré un pressing opportun en début de rencontre, les Brestois se font très peur dans le premier quart d’heure du match.

Un ballon mal négocié par Baysse devant Bulot profite au Caennais qui centre pour… Martial ! Le défenseur brestois exécute une tête malheureuse en direction d’Elana qui repousse le danger. Gentiletti et Guidileye arrivent avec à propos pour éteindre le feu (7e). Hamouma, lui, souffle sur les braises en adressant un centre parfait pour Kandia Traoré qui manque sa tête, et, clairement, bouffe la feuille de match (9e).

Du coup, les hommes d’Alex Dupont sont crispés et le bon pressing du début de rencontre tombe aux oubliettes. Une belle volée de Poyet contrée par Heurtaux permet aux Finistériens de reprendre confiance (19e). Cependant, malgré une frappe de Lesoimier captée par Thébaux (22e), Brest ne s’approche que difficilement des buts normands. Juste avant la pause, Lesoimier reçoit une semelle de Leca à l’entrée de la surface : Le coup-franc est parfaitement enveloppé par Grougi dans la lucarne d’un Thébaux resté immobile sur sa ligne (45e).

En seconde mi-temps, les Brestois restent sur la lancée du but, une volée de Grougi étant contrée par le dos de Raineau (58e) et un autre coup-franc du milieu brestois, repris par Roux, passant juste au-dessus des buts de Thébaux (60e). Cependant, il faut faire attention aux contres très rapides des Normands comme ce centre de Nivet sur lequel Elana se couche bien (62e) ou cette frappe de Frau qu’Elana stoppe en deux temps (65e). Par la suite, c’est à nouveau au portier caennais de s’illustrer sur une volée de Grougi (70e) puis un nouveau coup-franc du milieu brestois (76e). Brest insisite et un corner joué en deux temps par Grougi et Lesoimier atterrit sur la tête du Poyet mais ça passe juste à côté (77e). Finalement, sur un coup-franc de Nivet, Lorenzi lâche son marquage sur Heurtaux, le caennais arrive au second poteau et place la balle entre les jambes d’Elana (86e).

Un sentiment de déjà vu qui vient gâcher la soirée brestoise. Pour la dixième fois, Brest terminera son match sans goûter la victoire. Il n’y a pas encore le feu dans la maison mais la situation commence à devenir extrêmement crispante.

LES PHOTOS DE BREST – CAEN

{yoogallery src=[/images/photos/saison_11_12/brest/championnat/brest_caen/] width=[285] height=[200] title=[Les photos de Brest Caen] style=[lightbox] effect=[fade] spotlight=[0] prefix=[thumb100_] thumb_cache_dir=[thumbs100] thumb_cache_time=[1440] load_lightbox=[1] thumb=[rounded] rel=[lightbox[mygallery]] load_lightbox=[1] resize=[1] order=[asc] count=[0]}


BREST – CAEN :  1-1 (1-0)

13012 spectateurs.

Philippe Malige

Grougi (45e) pour Brest

Heurtaux (86e) pour Caen

Elana – Baysse, Martial, Gentiletti, Lorenzi – Guidileye (Ewolo 73e) , Culma – Poyet (L.Touré 78e), Grougi (cap) (Ben Basat 88e), Lesoimier – Roux

Thébaux – Vandam, Heurtaux, Leca (Deroin 79e), Raineau – Hamouma, Seube (cap), Proment (Nivet 56e), Bulot – Frau, K.Traoré (M.Niang 56e)

Vous pourriez aussi aimer