Le PSG n’en demandait pas tant

Le Stade Brestois tombe pour la première fois dans son stade cette saison. Le PSG a profité des petits cadeaux brestois d’entrée pour prendre le large et n’a jamais lâché son avantage (0-1). Une belle demi-heure, c’est tout ce que Brest pouvait offrir ce soir mais c’est déjà pas mal compte-tenu des blessures qui polluent la saison bretonne.

 

120128 brest psgMilan Bisevac a coupé court aux espoirs brestois en ouvrant rapidement la marque (JM Louarn)

 

guillou

 

Brest démarre son match de la pire des façons. Les joueurs d’Alex Dupont sont rapidement mis en danger par les Parisiens. Il faut toute la vigilance de Baysse pour dégager en corner un ballon aérien que convoitait Néné (6e). Malheureusement cette action laisse des traces puisque Zebina, touché au dos, ne peut plus continuer et cèdera sa place à Ferradj (9e). Pire, sur le corner de Jallet, Bisevac marque sur un coup de billard sans que Grougi, posté au premier poteau, ne puisse dégager (7e).

120128 brest psg 7Le punch de Zef le pirate n’aura pas suffi pour couler le PSG  (JM Louarn)

 

120128 brest psg 2Alexandre Alphonse a réalisé une bonne première mi-temps pour ses débuts  (JM Louarn)

Brest  a reçu un énorme coup de massue et ne parvient pas à se montrer dangereux. Tout de même, on pense qu’Alphonse a le but égalisateur au bout du pied mais la recrue écrase sa frappe (14e). Cependant, les Brestois demeurent extrêmement fébriles à l’image de Gentiletti qui laisse Néné armer une frappe qu’Elana doit repousser du pied (17e).

 

120128 brest psg 8Les Celtic Ultras avaient déployé leur tifo pour leurs 10 ans  (JM Louarn)

 

Les Brestois retrouvent de l’allant avec une association naissante, celle entre Grougi et Alphonse, l’ex-Zurichois décoche une frappe que Sirigu doit renvoyer des deux poings (28e).

120128 brest psg 4Néné a posé des problèmes constants à la défense bretonne mais a manqué de lucidité  (JM Louarn)

 

 

120128 brest psg 12Bruno Grougi ne parvient pas à dégager le ballon qui vient de rebondir sur le tibia de Bisevac  (JM Louarn)

 

Le portier italien est sollicité puisqu’il doit encore renvoyer d’une main une nouvelle frappe d’Alphonse (40e). La dernière banderille revient au PSG avec une volée splendide de Bodmer qui est renvoyée par le sommet de la transversale (45+1).
En deuxième mi-temps, les Finistériens perdent de leur éclat ce qui permet aux joueurs d’Ancelotti de se positionner plus haut. Ainsi, Bisevac sert Bodmer, celui-ci parvient à éviter la sortie d’Elana mais il n’arrive pas à suffisamment redresser sa frappe (57e).

 

120128 brest psg 3Sirigu s’est montré impérial lorsque Brest se montrait plus aventureux  (JM Louarn)

 

La deuxième mi-temps n’est pas très animée mais il s’en faut de peu pour que Baysse ne remette les deux équipes à égalité sur un coup de tête qui frôle la lucarne de Sirigu (73e). Il ne passera plus grand-chose, Brest n’a plus d’essence et il faut un excellent Elana pour empêcher Bodmer de creuser l’écart (76e). Le Paris Saint-Germain ne joue certainement pas dans la même cour que les Brestois mais les Finistériens ont bien fait trembler l’édifice parisien pendant une demi-heure. C’était sans doute le maximum que pouvaient faire les Bretons compte-tenu du contingent d’absents qui a encore augmenté ce soir.

 

nice

LES PHOTOS DE BREST – PSG

{yoogallery src=[/images/photos/saison_11_12/brest/championnat/brest_psg/] width=[285] height=[200] title=[Les photos de Brest PSG] style=[lightbox] effect=[fade] spotlight=[0] prefix=[thumb100_] thumb_cache_dir=[thumbs100] thumb_cache_time=[1440] load_lightbox=[1] thumb=[rounded] rel=[lightbox[mygallery]] load_lightbox=[1] resize=[1] order=[asc] count=[0]}

 
14760 spectateurs
Philippe Kalt
Bisevac (7e) pour le PSG
Ewolo (79e) pour Brest
Lugano (45+1) Bisevac (90+1) pour le PSG
Elana – Baysse, Zebina (Ferradj 9e) (Bigné 61e), Martial, Gentiletti – Ewolo (cap), Licka – Poyet, Grougi, Ben Basat – Alphonse (Lesoimier 72e)
Sirigu – Bisevac, Lugano, Sakho (cap), Maxwell – Jallet (Ceara 87e), Matuidi, Sissoko (Chantôme 42e) – Bodmer, Néné – Gameiro (Hoarau 89e)

Vous pourriez aussi aimer