Plabennec quitte la Coupe dans le bonheur

La belle histoire est finie, Plabennec a perdu face à Lille (1-3). Le but de Pelletier aura fait rêver les Bretons un court instant mais les Lillois ont rapidement égalisé avant d’ajouter deux buts qui leur assurent la qualification pour les huitièmes.

130125 plab lille-743Bénoit Bégoc et les Plabennecois s’inclinent contre le Lille de Rodelin (JM Louarn)

C’est devant 10 000 supporters que Plabennec a défié Lille. Un début de match timide n’offre guère d’occasions quand tout à coup, peu avant la demi-heure de jeu, la lumière jaillit du pied de Pinvidic, qui après une transmission de Laot, trouve Pelletier, excentré dans la surface lilloise.

130125 plab lille 4-746Pelletier félicité par ses partenaires (JM Louarn)

Le milieu plabennecois se jette et reprend parfaitement de volée le ballon dans l’unique espace hors-de-portée de Steeve Elana. Cependant, le LOSC ne panique pas et, sur un coup-franc de Payet, Basa profite du ménage préalable de ses partenaires pour reprendre la balle. Elle est touchée par Kernevez qui trompe malheureusement Mottier. C’est au tour de Plab’ de garder son sang froid et la pause sera atteinte sur ce score. Malheureusement dès la reprise, Nolan Roux retrouve ses marques à Le Blé et se retrouve en duel avec Mottier. Un duel qu’il remporte avant de trouver De Melo quelques minutes plus tard qui tue tout suspense.

130125 plab lille 5-747Le duel a bien eu lieu, c’est Richetin le patron 😉   (JM Louarn)

Les joueurs de Franck Kerdilès n’ont alors plus l’énergie pour mettre à mal une formation lilloise qui gère sans heurt sa qualification. L’aventure se termine et elle n’aura pas pu l’être tout à fait sans l’entrée en jeu de JM Abiven, qui après avoir tant souffert à Sablé sur Sarthe, s’est aussi offert sa petite part de bonheur. C’était vraiment ça le maître-mot de cette soirée : le bonheur et celui-ci s’est prolongé longtemps après le coup de sifflet final.

 

{igallery id=2783|cid=30|pid=1|type=category|children=0|showmenu=0|tags=|limit=0}

Vous pourriez aussi aimer