Brest s’est fait bouger à Laval

laval brest

La qualité de l’opposition en moins, ce match à Laval ressemblait à celui perdu à Angers (2-1) il y a trois semaines. Brest a été bougé d’entrée par Laval. Les Mayennais exercent un gros pressing et c’est au moment où celui-ci semblait s’atténuer que les Tangos ouvrent la marque. Bekamenga a le temps de contrôler un ballon dos au but à l’entrée de la surface. Il se retourne, sans opposition, et ajuste Thébaux qui voit le ballon se ficher dans ses filets (22e).

pandor

Après le repos, Brest repart bien grâce à Lesoimier qui trouve Verdier au premier poteau qui se jette pour marquer de la semelle (55e). Cinq minutes après l’attaquant brestois exécute un coup-franc puissant que Vanhamel repousse vers Pandor mais le milieu brestois loupe le cadre alors que le goal lavallois était au sol (60e)… Brest est en train de laisser filer sa chance car Laval exerce une grosse pression. Bekamenga butte sur Thébaux (69e) puis  se loupe complètement (72e).

laval_brest_5

En contre, Brest utilise sa dernière cartouche : emmené par Ve♦rdier, Dernis joue très bien le coup en décochant une frappe aux 18mètres mais le portier mayennais s’impose (75e). Trois minutes après, Brest craque encore : Djemia transperce le côté droit d’une défense brestoise apathique : Falette et Martial n’interviennent pas, Thébaux se jette prématurément : du pain béni pour Baby qui se jette pour scorer (79e).

grougi

Brest est à terre et ce n’est pas l’entrée beaucoup trop tardive de Grougi qui va changer quelque chose. Le capitaine brestois aurait certainement été intéressant dans ce match alors qu’on regrettait tant son absence lors des précédentes rencontres.  Comme quoi, les Brestois avaient vraiment tout faux en Mayenne.

grougi salut

Vous pourriez aussi aimer