Foot 29
Là où commence le football

La dégringolade se poursuit pour Brest

brest_niort

Depuis deux mois, les supporters brestois n’ont pas vu une victoire. Ce soir, ils étaient encore plus de 8000 pour voir les Niortais se régaler et s’imposer d’une courte tête (0-1). La dégringolade continue au classement et si contre Troyes, il y a quinze jours, on avait pu voir une belle réaction. Ce soir : rien ! Il y a de quoi être très inquiet.

brest_niort_2

C’est comme dans un cauchemar, mais en version ralenti. Le Stade Brestois n’a pas esquissé le moindre geste durant 45 minutes face à des Niortais qui ont dominé techniquement les débats de la tête et des épaules. Durant les premières minutes, les Chamois se sont approchés dangereusement des buts brestois sans toutefois parvenir à solliciter Thébaux.

brest_niort_4

Il est donc surprenant de voir Falette, qui n’est jamais entré dans son match, se trouver en fâcheuse posture derrière Sala et avoir l’imprudence de poser ses mains autour de l’italo-argentin qui s’écroule aussitôt. L’arbitre tombe dans le panneau et sort le rouge pour le défenseur brestois. Sala, lui, prend le gardien breton à contre-pied et ouvre la marque pour Niort (28e).

brest_niort_9

brest_niort_11

C’est tout dans une première période catastrophique pour les Brestois ponctuée par le but niortais, la blessure de Guidileye, l’expulsion de Falette et un 4-4-2 qu’on croyait ne plus jamais revoir il y a déjà quelques mois et aussi l’erreur de sortir Khaled, seul capable d’apporter le danger balle au pied.

brest_niort_14

Après le repos,on peut noter le léger réveil brestois avec une frappe de Grougi juste à côté des buts de Delecroix (61e). Il y a aussi eu une bonne entrée d’Alphonse mais aussi, encore, un carton rouge, cette fois pour Lejeune après un deuxième avertissement sanctionnant un excès d’engagement (82e). Deux cartons rouges, même si l’arbitrage a été calamiteux, c’est anormal.

brest_niort_15

L’accumulation d’expulsions à Brest est inexcusable. Il n’y a pas plus d’excuse à trouver à l’équipe brestoise qui a été dominée par Niort qui aurait d’ailleurs du doubler la mise avec une frappe croisée de Sala  juste à côté du poteau d’un Thébaux archi-battu (88e).

brest_niort_21Certes Niort dispose d’excellents éléments comme l’infatigable Mouhamadou Diaw, le talentueux Jimmy Roye et le buteur Emiliano Sala mais qui était le club qui descendait de L1 ce soir? Techniquement, tactiquement même physiquement, Brest a pris une leçon. Brest se fait marcher dessus à domicile et ça fait des mois que ça dure.

brest_niort_22

brest_niort_23

Cette fois, pas moyen de se réfugier derrière les absents. Désormais, on est loin du charme estival et il faut regarder dans le rétroviseur, car, avant de se rendre à Clermont, Brest n’a plus que quatre points d’avance sur la zone de relégation. Ici c’était Brest.

brest_niort_26

Vous pourriez aussi aimer