Le grand pardon à Brest?

kermarec

Les supporters avaient demandé des excuses ce matin via un communiqué des associations. Cet après-midi, Yvon Kermarec s’est exécuté. Place désormais à l’union sacrée pour le maintien du Stade Brestois en L2.

La hache de guerre est enterrée à Brest. Les supporters et le président Yvon Kermarec avaient fait chacun un pas vers l’autre hier. Aujourd’hui, les excuses demandées par les groupes de supporters ont été prononcées par Yvon Kermarec ce soir. Désormais, tous proclament l’union sacrée. Une réconciliation bienvenue avant le match très important contre Lens lundi soir.

Le communiqué d’Yvon Kermarec

[quote]]Le club a bien entendu le mécontentement des associations de supporters suite à la mise en place de la grille tarifaire pour la rencontre de Coupe de France face au PSG. Nous, dirigeants, en avons tiré les leçons et gageons qu’à l’avenir, nous évaluerons de façon plus efficace les attentes et les possibilités de chacun. Par ailleurs, je regrette qu’une interview que j’ai réalisée pour le quotidien L’Équipe ait été mal interprétée par nos supporters. Si la réaction de ceux-ci a pu me démontrer que mon intervention avait été mal perçue, je tiens néanmoins à préciser qu’elle était davantage teintée d’humour que de reproche. Quoi qu’il en soit, je prends acte qu’elle était certainement maladroite et par conséquent, je tiens à m’excuser auprès de ceux qu’elle a pu blesser. Ma priorité aujourd’hui est de tourner la page de ces événements qui ne font pas avancer notre club mais qui, je l’espère malgré tout, nous aiderons à grandir tous ensemble.[/quote]

Vous pourriez aussi aimer