Foot 29
Là où commence le football

Et à la fin, c’est jamais Brest qui gagne

Ça fait sept ans que ça dure, sept années d’élimination brestoise au premier match de la Coupe de Ligue. Même en recevant un promu en L2, le GFC Ajaccio, Brest s’est encore fait sortir dès son entrée en lice (1-1, 2-4 aux tab). Déprimant.

brest_gfcoajaccio_3

Alex Dupont avait essayé de faire tourner son effectif mais, il avait quand même laissé Thébaux dans les buts, alors qu’habituellement c’est Hartock qui se charge des coupes. Le portier titulaire n’a rien pu y faire. En second période, Larbi reprend un centre de M’Madi et ouvre logiquement le score pour les Insulaires (64e).

brest_gfcoajaccio_5

Inoffensif, Brest se dirige encore vers une élimination piteuse mais Bruno Grougi, grâce à un coup-franc axial, arrache les prolongations dans les arrêts de jeu (90+2). Un vain espoir, car, après des prolongations improductives, les Finistériens cèdent aux tirs au but. Grougi manque son tir avant que Ramaré n’expédie le sien sur la transversale alors que les Corses n’en loupent pas un (2-4).

brest_gfcoajaccio_6

Fermez le ban, Brest, comme à son habitude, a fait un passage ridicule en Coupe de la Ligue et ça devient franchement usant pour les supporters qui font l’effort de se déplacer et se coltinent invariablement le même spectacle depuis 2004. Deux victoires seulement en onze saisons, et contre des cadors comme Wasquehal et Sète, on frôle quand même le sketch. Avec les départs d’Ayité et Ferradj, plus aucun joueur de l’effectif actuel n’a connu la victoire en Coupe de la Ligue sous le maillot finistérien.brest_gfcoajaccio_7

Vous pourriez aussi aimer