Brest en panne offensive à Orléans

Les Brestois ont concédé leur première défaite de la saison à Orléans (1-0). Un score acquis dès la deuxième minute de la rencontre. Malgré une supériorité individuelle criante, Brest n’a pas su jouer en équipe et se montrer dangereux sur le plan offensif.

Orléans 2ème de Ligue 2 et Brest 10ème, il fallait aller la chercher celle-là… Il fallait aussi la trouver cette ouverture du score au bout de deux minutes pour le promu. Un coup-franc de Puyo arrive sur Ponroy, libre de tout marquage au second poteau. Thébaux n’y peut rien par contre, l’ensemble des défenseurs est resté d’une immobilité inquiétante (2e). Mise à part un tir d’Alphonse renvoyé par Renault (36e), Brest est incapable de faire valoir son statut de favori et de hisser son niveau de jeu en conséquence avant le repos.

C’est un Orléans très bas qui bloque les Finistériens en deuxième mi-temps. Si Renault a encore un ou deux ballons chauds à négocier, il n’aura jamais été mis en gros danger. Les tirs inefficaces et bâclés de Verdier, les frappes molles de Belghazouani et les centre manqués de Cuvillier son autant de lacunes que l’attaque bretonne a l’obligation de gommer pour ne pas se trouver face à de plus grandes difficultés. La sortie de Cuvillier, visiblement victime d’un claquage, n’est pas pour arranger le collectif d’Alex Dupont qui a retrouvé un peu d’oxygène lors de l’entrée de Grougi. La quête d’une sentinelle pour succéder à Guidileye et d’un buteur n’est désormais plus importante, elle est vitale.

Vous pourriez aussi aimer