Foot 29
Là où commence le football

Les énormes regrets brestois

Brest menait 0-2 à Laval et ne repart finalement qu’avec le partage des points (2-2) de Mayenne suite à l’expulsion de Moimbé qui a modifié le cours de la rencontre. Les joueurs d’Alex Dupont restent sur le podium mais doivent laisser le fauteuil de leader sur lequel ils ont été assis durant plus d’une demi-heure.

Il n’y a pas qu’au Stade de France que les représentants de l’arbitrage français ont porté haut les couleurs de leur corporation. Ce soir à Laval, Jérôme Miguelgorry n’a pas autant fondu les plombs que Nicolas Rainville mais son carton rouge adressé à Moimbé alors que Brest menait 0-2 a complètement changé la donne. “La décision de l’arbitre d’adresser un second carton jaune, puis le rouge à Wilfried Moimbé est abracadabrantesque. Il n’y a même pas faute. L’arbitre n’a pas le droit d’agir ainsi. C’est dégueulasse pour les joueurs qui avaient été irréprochables jusque-là et qui ont fini par plier à la fin” a tonné Alex Dupont en conférence de presse.

Après un premier acte timoré, Brest avait réussi à tirer profit des débats au retour des vestiaires. Alexandre Alphonse intercepte une passe d’un défenseur mayennais pour tromper Cappone de près (49e). Quatre minutes après, le buteur brestois est à la réception d’un bon mouvement collectif et d’un centre de Belaud pour signer un doublé (53e) ! Les Finistériens se hissent alors à la première place du classement mais, trois minutes plus tard, Moimbé est sanctionné pour une faute très discutable au milieu de terrain. L’incompréhension est à son comble quand l’arbitre lui adresse un second carton jaune pour cette action anodine (56e).

Laval, qui était assommé se relance complètement, fort de cette supériorité numérique, et parvient à réduire la marque sur un centre de Robic repris par Bekamenga, non-maîtrisé par l’axe défensif breton (72e). Brest est encore leader mais ne l’est plus lorsque Robic, d’une frappe déviée, trompe Thébaux (84e) et offre un partage des points inespéré à Laval. Brest conserve sa place de meilleur défense du championnat et son troisième rang. Une déception quand la première place lui tendait les bras et qu’il va falloir faire avec la suspension de Moimbé et la blessure de Falette qui a dû sortir prématurément. Que de regrets.

Vous pourriez aussi aimer