Foot 29
Là où commence le football

Plus le droit à l’erreur pour Brest

Encore une fois, Brest va se dire qu’il ne faut pas se louper, encore une fois, les concurrents au podium ont été incapables de faire le plein. Une opportunité s’offre encore aux Brestois : revenir à une unité de la troisième place et distancer Sochaux, Auxerre et Nancy.

Le Stade Brestois depuis plusieurs semaines, c’est le festival des occasions ratées. Manque de réalisme durant les rencontres et surtout, on ne compte plus le nombre de fois où l’on s’est dit que “Brest pouvait faire un écart significatif ce soir” et puis, plus tard “Brest peut en profiter pour revenir sur le podium avec les résultats du week-end”. Cette fois, le droit à l’erreur n’est plus permis. Le scénario catastrophe a été évité grâce au nul gratté par Dijon contre Angers (1-1), les joueurs d’Alex Dupont peuvent donc totalement se relancer ce soir au Havre face à la formation de Thierry Goudet, qui, à n’en pas douter, se verrait bien réussir un vilain tour à ses anciennes couleurs.

Privé de Laborde (dont la saison est terminée), Moimbé et surtout Tritz, le coach brestois doit recomposer une nouvelle défense mais va aussi remodeler son attaque en tentant le duo Courtet-Samassa alors que le Malien relève tout juste de blessure. Le Havre, dégagé de toute pression pour son maintien, sera privé d’Ikoko et surtout du meilleur buteur de L2, Mickaël Le Bihan. Après quatre match sans victoire, il n’y plus de calcul à faire pour les Finistériens.

Ce soir à 20h30 au Stade Océane
Arbitre : Jérôme Miguelgorry
Le groupe havrais : Diallo, Gurtner – Chebake, Touré, Le Marchand, Fortes, Mombris – Saïss, Louiserre, Bonnet, Lekhal, Gamboa, Fontaine – Mendes, Malfleury, Manzala.
Le groupe brestois : Thébaux, Hartock – Traoré, Falette, Chardonnet, Belaud – Touré, Pelé, Perez, Grougi, Cuvillier, Doumbia, Ramaré – Samassa, Adnane, Courtet, Alphonse.
Vous pourriez aussi aimer