Ibrahima Sissoko : “J’essaie de rester le même”

Le jeune milieu du Stade Brestois Ibrahima Sissoko (20 ans) a effectué sa deuxième passe décisive et marqué son premier but en professionnel hier contre Bourg-en-Bresse. Cette réussite devrait lui permettre de franchir un palier selon son entraîneur, Jean-Marc Furlan.

Ibrahima, comment avez-vous vécu ce match?

“J’ai encore pris un carton jaune, ça a été compliqué de finir, Ensuite, en deuxième mi-temps, on a bien su relever la barre même si ça a été difficile dans les 30 premières minutes mais le dernier quart d’heure, j’ai réussi à plus me montrer. J’ai commencé à jouer plus haut, j’ai réussi à faire une passe pour Jason et à marquer mon premier but. Un premier but banal, on va dire.”

C’est jamais banal un premier but…

“C’est vrai, mais il est pas beau. Un but ça reste un but cela dit.”

Après avoir pris ce jaune, vous avez eu peur de l’exclusion comme il y a plusieurs semaines?

“Bien sûr car je je ne voulais pas me faire expulser une deuxième fois à la maison. J’ai essayé de rester calme et de pas faire de faute. J’ai réussi à faire le match en entier et ça c’est bien. Je suis allé parler à l’arbitre à la mi-temps, il m’a dit qu’il ne m’avertissait pas par rapport aux matchs précédents mais il trouvait que la faute était là et spectaculaire. Je pense pas tous les arbitres sortent un carton pour une telle faute.”

Comment avez-vous vécu cette période où vous avez pris beaucoup de cartons?

“J’ai essayé de jouer mon football. Des fois, je prends des cartons, d’autres pas mais j’essaie de rester le même tout en essayant de me canaliser quand même.”

  • Jean-Marc Furlan, à-propos du match de Sissoko :

    “Son but, je l’attendais depuis longtemps. J’étais très heureux parce que ça reflète sa compétence à l’entraînement car il se crée beaucoup d’occasions, il a la puissance, la capacité de faire ça, il aurait du le faire plus tôt, j’ai en tête les matchs à Lens, à Reims. J’étais heureux pour le jeune car il a su aussi gérer son carton jaune, ce qui est pas évident. Comme il est jeune et qu’il débute, ça peut lui faire franchir un palier. Il peut avoir plus de confiance, c’est ce que je lui souhaite. De toute façon, ça ne peut pas lui nuire ce but.”

 

Vous pourriez aussi aimer