Foot 29
Là où commence le football

Plouzané et Landerneau se neutralisent

Landerneau a surpris Plouzané avec une bonne entame et a tenu bon face au réveil du PAC après le repos, un nul finalement logique entre les deux formations.

Plouzané voulait entamer fort son derby et c’est Landerneau qui l’a fait pour la plus grande déception de Gilles Boulouard : « C’est le match que je n’aime pas parce que ça ne fait pas partie des beaux matchs et ça m’emm… profondément de faire une première mi-temps comme on a pu faire. Se faire presser chez nous, c’est une première. On est mené et il n’y a rien à dire. La réaction en deuxième mi-temps ressemble plus au visage de l’équipe. »  Si Diop réussit à tromper Fitamant en tirant profit d’une erreur défensive (23’), l’avantage aurait pu être plus conséquent pour Landerneau si Fily avait eu plus de réussite : il parvient à éliminer le portier du PAC et frappe dans le but vide mais son ballon en cloche retombe sur le sommet de la transversale (27’).

Plouzané refait son retard juste avant le repos, Tannou se fait déséquilibrer dans la surface de réparation et obtient un penalty qui Soilihi transforme (45+2). Les Plouzanéens vont ensuite exercer une domination qui débouchera sur une transversale touchée par Kerzil sur un corner (59’) alors qu’il avait déjà eu cette malchance en première période (18’). Le Guen saura aussi se montrer attentif en claquant une tête de Lucas (72’) alors que Tannou manque le cadre à son tour (84’).

Les filets n’auront pas tremblé en deuxième mi-temps pour le soulagement de Ronan Simon qui résume le derby : « C’est un super résultat et même dans la manière car on doit mener à la pause mais ils s’en sortent miraculeusement. Après, c’est nous qui nous nous en sortons miraculeusement. En deuxième, ils méritent de gagner. Le score est justifié dans l’ensemble, c’était un gros match de DH ! »


Environ 200 spectateurs

Arbitre : Gérald Droff

Soilihi (45+2 sp) pour Plouzané

Diop (23) pour Landerneau

Vous pourriez aussi aimer