Brest trop inoffensif au Havre

L’année 2018 est décidément délicate pour Brest. Le Stade Brestois n’a toujours pas gagné et a même cédé au Havre malgré une domination stérile (1-0).

Brest a eu 65% de possession de balle chez des Havrais, qui, pourtant, ambitionnent la L1. Difficile de comprendre l’intérêt de vouloir rejoindre l’élite quand on refuse le football mais ce sport est ainsi fait qu’ils pourront peut-être y parvenir.

Côté terrain, ça n’a pas été folichon avec un Brest maître du ballon mais sans création, sans punch et un HAC vivant d’expédients. C’est donc avec délectation que Ferhat profite de la longitude laissée par Kiki pour servir Mateta, pas assez surveillé par Chardonnet. Le joueur prêté par Lyon trompe Larsonneur et offre un avantage que Brest ne pourra jamais rattraper (14′).

Il y aurait pu avoir penalty sur une main havraise (45′). Belaud aurait pu marquer sur sa frappe sans un bon Balijon (56′), Charbonnier aussi mais ça a globalement manqué de tranchant et de solutions offensives pour servir Habib Diallo puis Butin qui ont semblé tellement éloignés de leurs partenaires.

Les journées défilent et Brest piétine toujours depuis la reprise du championnat.

 


Le Havre – Brest : 1-0 (1-0)
Arbitre : W. Lavis
Spectateurs : 6.775
But :
Mateta (14′) pour Le Havre
Avertissements :
Assifuah (31′), Youga (90+1′) pour Le Havre
Belaud (59′), Pi (89′) pour Brest
LE HAVRE : Balijon – Coulibaly, Moukoudi, Bain, Camara – Fontaine, Lekhal – Ferhat, Bonnet (cap, Guitane, 84′), Assifuah (Youga, 71′) – Mateta (Andriatsima, 71′). Entraîneur : O. Tanchot
BREST : Larsonneur – Belaud (cap), Chardonnet, Weber (Berthomier, 82′), Kiki – Pi – Coeff, Gastien (Charbonnier, 62′) – Faussurier, Diallo (Butin, 78′), Autret. Entraîneur : JM. Furlan

Vous pourriez aussi aimer