Brest était hors-sujet

Le Stade Brestois a cédé contre la lanterne rouge, Tours (1-3). C’est la première fois que les Tourangeaux sont à pareille fête, c’est dire l’énorme déconvenue vécue par des Brestois qui n’ont même pas mis en difficulté l’adversaire. Ils n’ont pas joué.

Mis dans la panade rapidement avec une frappe de sèche de Miguel (14e), Brest n’a jamais réussi à déséquilibrer la défense de Tours qui présentait bien des lacunes. Pourtant, le SB29 a le bonheur d’égaliser sur une très belle frappe enroulée de Jessy Pi que Descamps ne peut contester (42e).

C’est inespéré de revenir au score après une première mi-temps aussi mauvaise mais, alors qu’on pensait que les Finistériens allaient enfin se réveiller, malheureusement, c’est la même léthargie qu’on voit sur la pelouse. Le  but de l’Argentin n’aurait certainement pas du être validé avec la position du passeur Tshibumbu visiblement hors-jeu (58e), mais qu’importe. Cinq minutes plus tard, son deuxième but est tout à fait valable (63e).

Humilié, Brest ne réagit pas plus et doit attendre la 88ème minute pour voir la deuxième frappe cadrée de son match sur une volée de Butin trop écrasée (88e).

Après deux victoires consécutives, Brest signe un match loupé de A à Z contre la plus mauvaise équipe du championnat. La Ligue 1, c’est vraiment loin (trop?).

BREST 1-3 TOURS
Mi-temps : 1-1. 6698 spectateurs. Arbitre : Alexandre Perreau-Niel
Buts. – Brest : Pi (42e) -Tours : F.Miguel (14e), D.Mancini (58e, 63e)
Avertissements.
-Brest : Weber (43e), Berthomier (79e), Charbonnier (90+2) – Tours : F.Miguel (39e), D.Mancini (82e)
BREST : Larsonneur – Belaud, Castelletto, Weber, Q.Bernard – Pi, Grougi (cap) – Faussurier (Pintor 84e), Charbonnier, Autret (Berthomier 72e) – H.Diallo (Butin 66e). Entraîneur : Jean-Marc Furlan.
TOURS : Descamps – Gradit (cap), Filippi, Raveloson, F.Miguel – Devaux – Bulot (M.Tall 59e), Ma.N’Doye, Belkebla, D.Mancini (Bayard 90e) – Tshibumbu (Larbi 77e). Entraîneur : Jorge Costa.


Vous pourriez aussi aimer