Bruno Grougi est arrivé en 2009 à Brest, il sera toujours brestois mais ne portera plus le maillot stadiste sur le terrain. Revivez à travers 101 photos ses neuf saisons en Rouge et Blanc.

2009/2010 – LA MONTÉE EN L1

Un milieu de terrain arrive de Clermont sans faire de bruit, il va devenir indispensable au Stade Brestois et décrocher la montée en Ligue 1 dès sa première saison brestoise avec 10 buts et autant de passes décisives.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

2010/2011 : LA CONFIRMATION

La découverte de la Ligue 1 se passe très bien, avec, même, une place de leader en novembre. La fin de saison est plus délicate mais le Stade Brestois se maintient en L1 grâce, notamment, à l’activité de Grougi qui maintient ses stats buts/passe décisives en L1.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

2011/2012 : LE MAINTIEN IN-EXTREMIS

En panne de victoire pendant de longs mois Brest n’y arrive pas et ne devra son maintien qu’à un improbable coup de poker avec un changement d’entraîneur à cinq journées de la fin du championnat.Heureusement, Grougi est toujours là pour faire gagner de précieux points.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

2012/2013 : LA GALÈRE

Rien n’aura souri dans cette saison. Malgré une poule aller correcte, Brest va s’écrouler et ce, malgré les efforts de Grougi. De nombreux éléments parasites extérieurs au terrain rendront la descente en L2 inéluctable.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

2013/2014 : LA GRANDE FRAYEUR

En Ligue 2, Brest s’embourbe, Bruno Grougi n’y arrive plus et ses coéquipiers ne l’aident pas. Brest est au bord du gouffre mais se relance grâce à son capitaine et Alexandre Alphonse qui vont ramener Brest tout proche du podium en fin de saison.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

2014/2015 : LE GÂCHIS

Sur la lancée de sa fin de saison, le Stade Brestois joue l’accession. Avec un groupe très fourni pourtant, l’équipe s’écroule dans les derniers mois de compétition et les choix tactiques plombent l’accession. Une saison où Bruno Grougi connaîtra sa première vraie blessure depuis son arrivée mais aussi un statut de titulaire remis en cause.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

2015/2016 : LA SAISON BLANCHE

C’est sans doute la pire saison pour tout le monde au Stade Brestois. Une fin de règne des dirigeants qui gâche la saison de Grougi et de ses coéquipiers. Pire, en fin de contrat, on pense qu’il va jouer son dernier match mais on ne le fait même pas entrer en jeu contre Auxerre lors d’une dernière journée de championnat sans aucun enjeu.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

2016/2017 : LA RENAISSANCE

Le changement d’entraîneur est salutaire pour Bruno Grougi qui est prolongé et placé à un poste plus défensif qui lui permet de retrouver son efficacité. Malheureusement, après avoir passé toute la saison en tête, Brest rate l’accession à la dernière journée.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

2017/2018 : LE CLAP DE FIN

Pour sa dernière saison, Bruno Grougi doit faire face à l’éclosion de nouveaux talents. Il réussit malgré tout de bonnes entrées en jeu et apporte son expérience pour atteindre les play-off d’accession mais Brest est battu par Le Havre.

Ce diaporama nécessite JavaScript.