Les Brestois sont proches de fêter l’accession en R2. Une victoire à Bohars l’aurait officialisé mais le match s’est déroulé dans une atmosphère étrange.

On ne pourra pas accuser la VGAB de laisser filer ce match. C’est en tout cas le message d’Olivier Richard à la fin de la rencontre : « On a respecté le championnat, on joue à fond le coup avec notre équipe B. Chapeau aux gars qui étaient là contre une belle équipe de l’ASPTT qui va monter. Je joue comme j’ai envie de jouer. On a joué pour ne pas fausser le championnat point barre. »


Pour l’ASPTT Brest qui doit valider son accession pour récompenser une très belle saison, rien ne s’est déroulé comme souhaité par les Postiers. Le match a été fermé, Bohars aurait même pu rafler la mise sur un tir renvoyé par la barre transversale mais l’ASPTT domine nettement les débats mais n’est pas assez tranchante comme ce tir de Vigouroux capté par Galliou (47e).

En fait tout bascule vers l’heure de jeu, les Brestois tentent de forcer le verrou boharsien et bénéficient d’un penalty pour une main d’un défenseur local. Murolo réussit à prendre Galliou à contre-pied mais sa joie est de très courte durée puisque l’arbitre donne un coup-franc pour Bohars (58e)! Colère des Postiers qui ne comprennent pas la décision de l’arbitre qui aurait vu un tirage de maillot d’un brestois sur un boharsien au moment du tir de Murolo. Julien Da Silva, le capitaine brestois dépose une réserve technique (voir ci-contre).


Un peu abasourdis, les Brestois peinent à se remettre en route et sont trop brouillons pour inquiéter le portier de la VGAB avec des tentatives précipitées de Fofana (87’) et Belhadad (90+1) notamment. Ils perdent deux points comme le regrette Pascal Péron : « J’ai été surpris par l’organisation de Bohars. Une équipe qui peut se faire plaisir mais qui joue avec tout le monde derrière et des longs ballons devant. Je pense qu’il y a mieux à faire. Je suis déçu par ça mais aussi, évidemment, par ce penalty. »

Environ 200 spectateurs
Arbitre : Joseph Makolo Longo
Avertissements :
Murolo (59’), Belhada (77’) pour l’ASPTT Brest

L’ASPTT Brest a déposé une réserve techniqueLe match Bohars-ASPTT Brest sera-t-il à rejouer ? C’est en tout cas le souhait de l’ASPTT Brest. A la 58ème minute de jeu, Murolo a réussi son penalty pour les Brestois mais l’arbitre a refusé le but et donné un coup-franc à la VGAB. Deux raisons ont été évoquées mais il semblerait que l’arbitre sanctionne un tirage de maillot d’un Brestois sur un Boharsien dans la surface de réparation au moment du tir de Murolo. Pascal Péron, le coach de l’ASPTT était très étonné et espère bien que le match n’est pas terminé : « Je n’ai jamais vu un penalty qui se finit par un coup-franc indirect. C’est incompréhensible. Il nous a dit que des joueurs seraient entrés dans la surface. C’est une nouvelle règle. En tout cas, on a posé des réserves. »