Sur le scénario, Brest peut-être déçu, sur l’ensemble de la rencontre, le nul de Saint-Etienne n’est pas usurpé (1-1) mais ce match a plutôt montré des Brestois souvent séduisants et des Stéphanois en difficulté.

Brest enclenche très fort en début de rencontre et joue haut. Cependant, rapidement, Saint-Etienne prend le contrôle des débats mais ne parvient à se montrer dangereux que sur des phases arrêtées avec Aholou (5e et 17e) et Debuchy (10e). Après vingt minutes, la pause fraîcheur profite au promu.

Olivier Dall’Oglio colle une soufflante à ses joueurs, leur reprochant de jouer comme des enfants. Dans le même temps, Aholou est contraint de laisser ses partenaires : le match bascule. Brest se met à monopoliser le ballon comme en Ligue 2 et Saint-Etienne n’a pas de solution.

Grandsir est servi sur son côté gauche, il enroule une frappe sur le poteau, Charbonnier suit et c’est Perrin qui sauve sur sa ligne (41e). Dans la foulée, Dénys Bain réussit une belle tête que Ruffier claque avant que le ballon ne retombe sur la transversale mais l’ancien havrais est finalement signalé hors-jeu (42e). Juste avant le repos, sur une action partie de Larsonneur, une action d’école avec Autret qui donne en retrait à Faussurier qui croise sa frappe hors-de-portée du portier stéphanois (45+1).

En fin de match, alors qu’Autret aurait pu donner deux buts d’avance sur un lob détourné par Ruffier et que Larsonneur avait pensé préserver la victoire en intervenant devant Bouanga, la défense craque par manque de lucidité. Perraud récupère un énième centre, au lieu de dégager, il cherche à contrôler mais le ballon lui échappe et arrive sur Bouanga qui voit sa frappe renvoyée par Belkebla mais le ballon lui revient dans les pieds et il trouve la lucarne (83e).

C’est rageant pour Brest qui n’a pas su marquer le deuxième but pour se mettre à l’abri et lâche encore le résultat alors qu’il menait au score. Néanmoins, après vingt minutes inquiétantes, le Stade Brestois a retrouvé son visage et a pratiqué son football mais il lui faut être encore plus pragmatique pour signer son premier succès.

A vérifier samedi contre Reims à Le Blé.

Photo : @Ligue1Conforama