Guipavas a construit un succès globalement mérité contre un adversaire qui aura connu des difficultés à solliciter Mancheron pour revenir au score.

Les actions ne se sont pas entassées au stade Eric Lamour mais les Gars du Reun n’en n’ont pas eu besoin car Clément Floc’h a décoché une frappe aussi soudaine que puissante qui a pris de cours Cabioch (56’). Un joli but qui a même surpris David Bouard : « C’est bien qu’il ait tenté, il ose rarement frapper et là c’est rentré. »

Globalement, le technicien guipavasien était surtout content de la performance d’ensemble de ses joueurs : « Je suis satisfait de l’état d’esprit des troupes. J’ai trouvé mon équipe assez sereine dans l’ensemble. Elle a fait preuve de plus d’expérience que lors des précédentes rencontres. Mon gardien a été peu inquiété puisqu’on était plus souvent aux avant-postes. On mérite la victoire. »


Effectivement, les Pontivyens ont eu des difficultés à désarçonner la charnière Richetin-Mané et quand Souaré réussit à le faire puis à éliminer Mancheron, c’est Daniel qui vient sauver les siens sur sa ligne (71’).

Guipavas aurait pu se mettre à l’abri sur des tentatives de Le Menec (60’), Traoré (75’) ou N’Diaye (82’) mais ça aurait été aussi lourd pour des Pontivyens qui paient leur jeunesse comme l’explique Tristan Kerhouant : « Je suis très satisfait du contenu qui a été proposé pour une équipe qui avait 19 ans de moyenne d’âge aujourd’hui. C’est très bien mais il faut réussir à gagner ces matchs là en étant décisifs dans les 30 derniers mètres. Notre dernier quart d’heure a été trop compliqué à cause de la fatigue.»

Environ 300 spectateurs
Arbitre : Tom Robert
But :
C.Floc’h (56’) pour Guipavas
Avertissements :
Richetin (68’), Traoré (74’), K.Le Menec (85’) pour Guipavas
Le Bris (35’), Guerrier (79’) pour Pontivy (B)