Les Guipavasiens ont tout mis en œuvre pour remporter ce match mais leur manque de réalisme a été puni par Châteaulin en fin de rencontre (0-1).

Larsonneur et Tchimbakala ont tenté de trouver la faille en première période mais Coquard n’a jamais failli.  Le scénario se répète en seconde période jusqu’à cette frappe soudaine de Lagadec qui prend de cours Mancheron (88e). Châteaulin a été moins entreprenant mais a été efficace.