Les Brestois ont finalement égalisé contre Nantes dans un match vivant mais marqué par pas mal de déchets. Ils peuvent remercier la malice de Cardona et la vista de Larsonneur.

Les Canaris ont la chance de réussir à marquer sur leur première véritable occasion et Coulibaly a encore plus de chance car, à la réception d’un centre d’Appiah, il tente une tête et se loupe complètement. Le ballon rebondit sur son mollet et il trompe Larsonneur avec la complicité du poteau (31e).

Après le repos, Brest est plus tranchant mais il faut un incroyable sauvetage d’une main de Larsonneur alors que Coulibaly venait de décocher une tête suite à un centre de Simon (52e).

Les Finistériens se font enfin plus précis ensuite mais, alors que le centre de Mendy était revenu sur Autret qui avait bien servi Charbonnier, c’est Touré qui vient sauver Nantes avec un peu de réussite car son dégagement frôle le poteau de Lafont (65e).

Trois minutes après, Cardona est exilé sur le côté gauche, se joue de Blas et Appiah et voit Lafont anticiper un centre. Il fouette alors une frappe du coup du pied au premier poteau qui prend de cours le portier ligérien (68e) ! C’est bien vu !

Cependant, avec les absences de Belkebla, Lasne et Battocchio, Brest manque de banc de touche pour forcer la décision en fin de rencontre et ne parvient à renverser le scénario.

C’est regrettable car le classement est toujours aussi irrespirable et les joueurs de Dall’Oglio ont un programme corsé avec un déplacement au Vélodrome avant de recevoir Strasbourg qui a retrouvé la forme. Il faudra aller chercher les points perdus ce soir.